Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



> Fin de cavale pour les multinationales ? D’une loi pionnière en France à un traité à l’ONU + d'infos
> Prêts solidaires "Projet biocombustible au Sénégal" + d'infos
> Symposium international "Styles alimentaires urbains en Afrique, Amérique latine et Asie" + d'infos
> Nouvelle brochure "Comprendre pour agir" + d'infos
> OXFAM - Rapport de la FAO : lutte contre la faim dans le monde, la fin de la fin de l’embellie + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

A lire : deux livres critiques sur l’aide au développement

La bibliothèque du RADSI c’est enrichie de deux nouveaux ouvrages, envoyés gratuitement par le CETIM. Ils ont empruntables par les membres du RADSI.

- "Aide au développement. Efficace, neutre, désintéressée ? Points de vue critiques du Nord sur la coopération européenne" offre un examen des politiques européennes en matière d’aide au développement et propose des pistes pour penser une politique de coopération progressiste et solidaire.
voir résumé ci dessous

- Avec "En finir avec la dépendance à l’aide" Yash Tandon secoue sérieusement le monde de la coopération internationale car il dénonce la dépendance des pays du Sud à l’égard de l’aide et propose sept étapes concrètes pour en sortir.
Voir résumé ci dessous

Le CETIM (Centre Europe - Tiers Monde) est une maison d’édition indépendante basée à Genève qui existe depuis plus de 35 ans et qui travaille sur les relations Nord Sud, le maldéveloppement et pour la promotion et la défense des droits économiques, sociaux et culturels (www.cetim.ch).

Pour se les procurer :
CETIM - Centre Europe-Tiers Monde
6, rue Amat
1202 Genève
Suisse
Tél. : +41 22 731 59 63
Fax : +41 22 731 91 52
cetim@bluewin.ch
www.cetim.ch

****************************************************************
Aide au développement. Efficace, neutre, désintéressée ? Points de vue critiques du Nord sur la coopération européenne
Crise écologique, propagation des virus…, malgré ses frontières soigneusement érigées, le Nord se rend aujourd’hui compte que nous ne formons qu’un seul monde. « Faisons table rase de nos responsabilités et unissons-nous pour mieux vivre les décennies à venir ! » semblent suggérer les défenseurs d’une nouvelle aide publique au développement (APD).
Une APD technique, neutre, qui pourrait servir au fonctionnement optimal des marchés, à protéger les fameux « biens publics mondiaux »… Voilà pour le discours dominant.
Mais est-ce la vocation de l’aide au développement ? Peut-elle être a politique ? Doit-elle rester un instrument de domination ou devenir un outil de coopération, avec tout ce que cela implique, entre tous les peuples, mis sur un pied d’égalité ?
N’est-il pas urgent de réfléchir à quelle « autre » Europe – Suisse comprise –, nous aspirons ? Quels autres rapports Nord/Sud nous souhaitons ?
Répondant à un article de Jean-Michel Severino (l’actuel directeur général de l’Agence française de développement) illustrant la pensée dominante en matière d’APD, les auteur-e-s de cet ouvrage nous proposent des pistes permettant de construire une autre politique européenne de coopération et de solidarité internationales. Ouvrage collectif avec les contributions de Geneviève Azam, Ghazi Hidouci, Alison Katz, Frédéric Lapeyre, Bernard Lecomte, Gérard Perroulaz et Renaud Vivien. En référence à un texte de Jean-Michel Severino (Directeur général de l’Agence française de développement).
PubliCetim n°33, ISBN : 978-2-88053-074-7, 192 pages, 10 CHF / 6 Euros.
Voir modalités de commande en fin de message.

En finir avec la dépendance à l’aide, de Yash Tandon (traduction française). Préfaces de Samir Amin et de Benjamin W. Mkapa
Les pays développés dépendants de l’aide cherchent à se sortir de cette dépendance sans toutefois y parvenir. Ce livre montre comment ils pourraient se libérer par eux-mêmes de cette aide – qui se prétend relevant du développement, mais qui ne l’est pas.
Ce livre tombe à point, car il avertit le Sud de ne pas tomber dans le piège de l’aide et de ne pas approuver le colonialisme collectif de l’OCDE – ce club de riches pays donateurs. Une stratégie de sortie de l’aide au développement nécessite un changement radical, à la fois des mentalités et des stratégies de développement des pays dépendants à l’aide. Elle requiert également une implication plus profonde et directe des peuples dans leur propre développement, tout comme une restructuration radicale des institutions mondiales de l’aide et de leur architecture.
"Yash Tandon est un intellectuel ougandais important qui a été l’un des acteurs majeurs de ce que j’ai appelé « l’éveil du Sud » – la période de Bandoung de 1955 à 1980. Yash démontre que « l’aide » est un instrument de la stratégie de domination de l’impérialisme, (…) et oppose avec force des propositions d’une « autre aide », fondée sur les principes de la solidarité internationaliste et anti-impérialiste des peuples." Samir Amin
"Tous ceux qui se sentent concernés par le développement des pays du Sud devraient s’intéresser de près au message de l’ouvrage et en débattre. Si cela implique qu’il faut remettre en question les anciens concepts et les anciennes méthodes de travail, alors faisons-le." Benjamin W. Mkapa, Président de la Tanzanie 1995-2005
PubliCetim n°34 (coédition avec Pambazuka Press et South Centre), ISBN : 978-2-88053-075-4, 224 pages, 12 CHF / 8 Euros