> Venez découvrir le jeu Vivre la Palestine ! 30-06-19 + d'infos
> Coeur-Soleil vous fait découvrir leurs ateliers de danse africaine 02-07-19 + d'infos
> Camp climat : Rendez vous cet été ! 31-07-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Offre d’emploi] Responsable chargé.e des publics et réseaux + d'infos
> URGENT : Offre de Volontariat International - Haïti + d'infos
> [Fiche pratique] Outils numériques Libres pour nos associations + d'infos
> [Rapport] Collectivités locales, reprendre la main, c’est possible ! + d'infos
> Ritimo : nouveau site, mêmes combats + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

[Actus des membres - Dynam’eau] Communiqué de presse :600 personnes sans toilettes et sans accès à l’eau potable à Bordeaux

Communiqué de presse de l’association Dynam’eau

Pour voir la version en ligne , c’est par ICI

Pour un accès de tous à la dignité humaine,

y compris dans les squats et les bidonvilles
En ce vendredi 25 janvier, le texte d’Instruction du Gouvernement visant à donner un nouvel élan à la résorption des campements illicites et des bidonvilles fête son premier anniversaire* Mais qu’en-est-il un an plus tard ? Sur la métropole bordelaise, plus de 600 occupants sans droits ni titres sont actuellement privés d’un accès à l’eau potable et/ou à l’assainissement.

L’instruction du 25 janvier 2018, instiguée par le Ministère de la Cohésion des territoires et signée, entre autres, par le ministre d’État, le ministre de l’Intérieur, la garde des Sceaux, le ministre de la Justice et la ministre des Solidarités et de la Santé, définit un cadre d’action afin de donner une nouvelle impulsion à la politique de résorption des campements illicites et bidonvilles, avec un objectif de réduction durable du nombre de bidonvilles dans les 4 ans qui restent. Nombreux sont les campements et bidonvilles privés d’eau et d’assainissement, alors que la France est l’un des pays les plus riches de la planète, et dispose de ressources en eau considérables.

Accès à l’eau et aux toilettes : 600 occupants sans droits ni titres actuellement privés de ce droit sur Bordeaux Métropole

La DIHAL** recense, en Gironde, plus de 1 125 occupants sans droits ni titres dont 600 sur l’aire bordelaise qui n’ont pas accès au service d’eau potable et d’assainissement, selon les chiffres de Dynam’eau et Médecins du Monde. L’accès à l’eau potable des populations les plus précaires n’est toujours pas acquis et son absence favorise le risque de pathologies digestives, dermatologiques, buccodentaires et accroît le risque d’apparition de maladies à potentiel épidémique. Pourtant, le droit à l’eau potable pour tou.te.s est reconnu comme un droit humain dans une résolution des Nations Unies depuis 2010. Mais la France tarde à le mettre réellement en œuvre sur son propre territoire. Et cette situation, qui concerne des centaines de personnes sur le territoire métropolitain est gravement attentatoire, non seulement à leur santé mais à leur dignité.

Bordeaux Métropole annonce la création d’une mission squats

Alors que M. Juppé, Président de Bordeaux Métropole vient d’annoncer, ce jour, la création d’une mission squats, il est impératif de tout mettre en œuvre pour que les habitants de ces bidonvilles existants et de ceux qui pourraient être créés dans les mois à venir sur le territoire puissent bénéficier d’une amélioration de leurs conditions de vie. Légalement, chaque maire a le devoir de veiller à l’approvisionnement en eau potable et à l’assainissement collectif des eaux usées, sans discrimination entre les usagers, qu’ils soient abonnés directs ou non des services de l’eau et de l’assainissement. Si la création de cette mission squats est un signal positif, nous attendons désormais que chacun.e dans les squats puisse réellement avoir accès à l’eau potable et à l’assainissement.

Contact presse :
Maxime Ghesquière, Association Dynam’eau : - 06 74 19 18 01 / contact@dynameau.org
Aude Saldana-Cazenave, Association Médecins du Monde : - 06 19 82 38 66 /aude.saldana-cazenave@medecinsdumonde.net