Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

> Formation Civique et Citoyenne : parlons de ton engagement ! 21-11-17 + d'infos
> Nouvelle de l’université Populaire de Bordeaux (sep/oct/nov) 30-11-17 + d'infos
> Fier.e.s d’être SOLIDAIRE ! Festival des Solidarités 03-12-17 + d'infos
> voir toutes les dates


> Traité sur les multinationales et droits humains + d'infos
> APPEL A TÉMOIGNAGES pour le Tribunal Permanent des Peuples + d'infos
> Pas un euro de plus pour les énergies du passé !!! + d'infos
> Appel à bénévoles de la MCM (64) + d'infos
> Témoignages : Retour sur une mission agricole à Madagascar + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Afrique de l’Ouest : soutenir les acteurs de l’éducation !

http://www.etudiantsetdeveloppement.org/node/3137

Afrique de l’Ouest : soutenir les acteurs de l’éducation !

Publié le Vendredi, 6 mai, 2011 - 17:56 Par Mathilde EetD

http://www.etudiantsetdeveloppement.org/sites/default/files/imagecache/vignette/AO.gif

- Depuis 2005, le PRODERE – AO, Programme de Développement des Réseaux pour l’Éducation en Afrique de l’Ouest est mis en place dans 5 pays d’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal, auquel s’inclut aussi désormais la France.

Co-financé par l’AFD et le MAEE, ce programme est piloté par l’ONG Solidarité Laïque et contribue à la réalisation des objectifs de Dakar.

Une mise en réseau effective et complémentaire…

- Le PRODERE-AO a initié la constitution de six réseaux nationaux regroupant des acteurs de la société civile, dans le domaine de l’éducation. Structuré en 6 comités nationaux juridiquement autonomes, puis en un comité transnational, il mobilise et regroupe des acteurs de l’éducation tels que des enseignants, éducateurs, animateurs, formateurs, parents d’élèves, militants syndicaux, associatifs, des responsables ministériels et des collectivités territoriales.
… construite autour de 4 thématiques de travail…

- L’éducation de base
- La petite enfance
- L’éducation non formelle
- Le handicap

- Dans un premier temps, l’objectif du PRODERE-AO est de renforcer l’autonomie et les capacités d’intervention des comités nationaux à travers une amélioration et une meilleure visibilité de l’offre éducative dans ces 4 groupes thématiques. Mais à long terme c’est le renforcement de la concertation avec les pouvoirs publics en matière d’élaboration et de mise en œuvre des politiques publiques éducatives qui est visé. Ainsi, c’est dans cette perspective qu’un cinquième groupe thématique, transversal a été mis en place depuis le début de la 2ème phase du programme, en janvier 2011 : l’axe plaidoyer.

- Étudiants et Développement siège à la commission éducation non-formelle aux cotés notamment de la Fédération Léo Lagrange et des Francas, où le travail et la réflexion sur l’éducation à la citoyenneté, l’engagement des jeunes, l’éducation tout au long de la vie, l’éducation non formelle comme génératrice à la fois d’emplois rémunérateurs, de savoir-être et d’implication des jeunes ont été identifiées comme lignes directrices.
…pour un travail collectif et mutualisé.

- Cette mise en réseau des acteurs de l’éducation offre ainsi l’opportunité à chaque organisation de faire appel aux compétences et savoir-faire des uns et des autres, à travers une mutualisation effective des pratiques et l’élaboration d’outils communs.

Pour télécharger le guide « Les déperditions scolaires, un frein à l’éducation en Afrique de l’Ouest » cliquer ici.

- Une dynamique de travail s’est instaurée et consolidée à travers le développement de formations, de rencontres, de séminaires thématiques et d’échanges de pratiques ce qui a permis d’aboutir à une approche intégrée du programme, à travers une démarche commune et une stratégie globale d’intervention tout en reconnaissant à chacun de ses membres ses spécificités et ses particularités.

Par ailleurs, pour renforcer les capacités d’intervention des partenaires du Sud, un Fonds d’Appui aux Initiatives Locales a été instauré. Il co-finance et soutien des projets locaux dans les quatre thématiques.

Pour connaître l’ensemble des partenaires du programme par pays, cliquer ici.

Pour plus d’informations, cliquer ici