> [Semaine des Afriques] Rue des mouches 25-01-20 + d'infos
> [conférence 33] Migration climatique en Afrique de l’ouest 27-01-20 + d'infos
> [Formation-Pessac] Boostez votre association grâce aux outils numériques ! 29-01-20 + d'infos
> [Manifestation] La fabrique écologique et solidaire 05-02-20 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Offre emploi] Chargé(e) de projets et d’animations + d'infos
> [Offre volontariat] Madagascar + d'infos
> [Info] Alliance d’Afrique francophone pour l’eau + d'infos
> [Evénement] Semaine des Afriques + d'infos
> [Décryptage] Politique migratoire, les 20 mesures + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Calculateur Taxe Carbone Juste

Une taxe carbone juste est-elle possible ?

Le Réseau Action Climat, Oxfam France et le Secours Catholique Caritas France lancent un outil qui permet de calculer le montant actuel de la taxe carbone pour un foyer et le montant que ces foyers pourraient recevoir s’il y avait un dispositif de redistribution des recettes aux ménages. Ce dispositif s’appelle le « revenu climat ».

Lien vers le calculateur « taxe carbone juste ».

La taxe carbone dans sa version actuelle est injuste car les 10 % les plus pauvres en France paient, proportionnellement à leurs revenus, 2,6 fois plus de taxe carbone que les 10% les plus riches alors que ces derniers polluent 3 fois plus que les ménages les plus pauvres. Par ailleurs, la taxe carbone ne couvre que 46 % de l’ensemble des émissions de la France à cause de nombreuses exonérations et taux réduits applicables aux taxes sur l’énergie.

Le « calculateur taxe carbone juste » permet à chacun de constater, en fonction de sa situation personnelle (composition du foyer, revenu, la taille du logement, le type de chauffage, l’utilisation d’une ou plusieurs voitures), le montant que représente aujourd’hui la taxe carbone pour son foyer et le montant qu’il pourrait recevoir si les revenus de la taxe carbone étaient redistribués.

La taxe carbone, un outil pour le climat

La tarification du carbone conduit à augmenter le prix des énergies fossiles et incite donc à moins en consommer. C’est à ce titre que la taxe carbone est un outil efficace pour lutter contre le dérèglement climatique, même si ce n’est bien sûr pas le seul (les normes, les subventions, l’investissement public et privé jouent également un rôle crucial).

À court-terme, certains ménages et certaines entreprises peuvent avoir du mal à réduire leur consommation d’énergies fossiles, par manque d’alternatives simples. Par ailleurs, étant donné que les dépenses d’énergie représentent une part plus importante dans le budget des ménages modestes que dans le budget des plus favorisés (en proportion), la taxe carbone actuelle pose un problème de justice sociale. Enfin, certains secteurs sont aujourd’hui exonérés de la taxe, ce qui renforce ce sentiment.

Pour une taxe carbone mieux redistribuée

Cependant, il existe un certain nombre de moyens de régler ces problèmes : une solution consiste à changer les modalités de redistribution des revenus de la taxe carbone. Une partie des revenus pourrait ainsi être reversée directement aux ménages modestes, pour éviter de peser de manière disproportionnée sur leur budget et ainsi assurer l’équité de l’ensemble.

La transition écologique est un impératif mais elle ne doit pas être menée au détriment des plus vulnérables.