Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



> Appel à candidatures mission de suivi au Togo - Pompiers Solidaires + d'infos
> Fin de cavale pour les multinationales ? D’une loi pionnière en France à un traité à l’ONU + d'infos
> Prêts solidaires "Projet biocombustible au Sénégal" + d'infos
> Symposium international "Styles alimentaires urbains en Afrique, Amérique latine et Asie" + d'infos
> Nouvelle brochure "Comprendre pour agir" + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Campagne Afdi 2017 // "Des Fermes, pas des Firmes !"

Signez la pétition d’Agriculteurs français et développement international pour que l’agriculture familiale reste une priorité de l’Aide publique au développement française.

A deux mois des élections législatives françaises, Afdi engage une campagne auprès des candidats à la députation et propose 8 mesures pour leur rappeler que l’agriculture familiale doit rester une priorité de l’Aide Publique au Développement (APD) française. Plus qu’un simple appel, cette campagne informe concrètement sur la place de cette agriculture dans les pays en développement (PED).

L’agriculture familiale est un pilier mondial de l’emploi. En employant 40% de la population active mondiale, cette agriculture permet de lutter contre le chômage, l’exode rural et l’émigration économique. Pourtant le volume d’aide qui lui est consacré est faible. En 2015, le montant de l’APD mondiale était de 192 milliards de dollars. Seulement 9 milliards ont été consacrés à l’agriculture, soit environ 4,5 %. Par ailleurs, deux tiers des personnes malnutries dans le monde sont des agriculteurs. Paradoxalement, leur pauvreté les empêche d’avoir accès à une alimentation suffisante pour nourrir leur famille. Confrontés à des cours des produits agricoles volatiles, ils peinent à dégager des revenus décents.

Aujourd’hui, il est essentiel que les candidats aux élections législatives - qui votent le montant et la nature de l’APD via le projet de Loi de finances - entendent les paysans des PED pour prendre des décisions justes. Dans cet objectif, Afdi, qui donne la parole aux paysans africains depuis plus de 40 ans, propose aux futurs députés 8 mesures pour que l’agriculture familiale devienne une priorité de l’APD française, à l’image des principes qui guident la politique agricole française et européenne.

Pour soutenir cette campagne, une pétition rappelant les 8 propositions d’Afdi, est en ligne. À signer et à partager sans modération sur le site change.org ou sur www.afdi-opa.org

Contacts Afdi : Stéven Le Faou (steven.lefaou@afdi-opa.org), Fanny Pingault (afdi68@gmail.com) et Morgane Le Guillou (morgane.leguillou@afdi-opa.org)