Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

> Projection débat "Les jumeaux maudits" (Bordeaux) 12-12-17 + d'infos
> L’Algérie en miroir 14-12-17 + d'infos
> Faire connaitre mes projets solidarite internationale Limoges Formation 15-12-17 + d'infos
> Faire connaitre les projets de solidarité internationale La Rochelle Formation 16-12-17 + d'infos
> Faire connaitre mes projets solidarite internationale Bordeaux Formation 20-01-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> Une reconnaissance internationale ! + d'infos
> Offre d’emploi Chargé(e) de mission dignité au travail et RSE + d'infos
> Traité sur les multinationales et droits humains + d'infos
> APPEL A TÉMOIGNAGES pour le Tribunal Permanent des Peuples + d'infos
> Pas un euro de plus pour les énergies du passé !!! + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Cités Unies France ouvre un fonds de solidarité pour le Vanuatu

L’archipel de Vanuatu, situé dans le sud de l’océan pacifique, a été victime, dans la nuit du 13 au 14 mars 2015, du passage dévastateur du cyclone Pam de catégorie 5 (niveau maximum). Des vents allant jusqu’à 330 km/h et des vagues de 8 mètres ont ravagé une grande partie des 83 îles composant cet archipel de 270 000 habitants.

Les Nations Unies évoquaient, lundi 16 mars, au moins 24 morts, une trentaine de blessés et 3300 déplacés. Le bilan est toutefois provisoire puisque de nombreuses îles, les plus reculées, restent encore aujourd’hui injoignables, certaines ONG évoquant même la possibilité qu’elles aient été entièrement dévastées par le passage du cyclone Pam.

Les habitants ont un besoin urgent d’eau potable, de nourriture, d’abris et de soins afin de faire face aux mieux aux conséquences de cette catastrophe. L’aide humanitaire d’urgence, par les Etats et les ONG, a déjà débuté.

Le président Baldwin Lonsdale a appelé au soutien de la communauté internationale, suivi par de nombreuses ONG qui ont lancé des appels aux dons. Le dirigeant du pays a déclaré samedi : « Dans l’immédiat, il nous faut un soutien humanitaire ; à plus long terme nous avons besoin d’une aide financière et d’assistance pour commencer à reconstruire nos infrastructures. Nous avons tout à reconstruire ».

Au regard de l’ampleur de la catastrophe et de l’expérience de gestion des fonds de solidarité de Cités Unies France (une quinzaine de fonds depuis 1998), les collectivités françaises ont une nouvelle fois sollicité notre association : Cités Unies France a donc décidé d’ouvrir, mardi 17 mars, un compte pour le fonds « Solidarité Vanuatu ».

L’objectif de ce fonds sera de mener un projet de réhabilitation et/ou de reconstruction (d’infrastructures et/ou de services publics) avec une ou plusieurs collectivités de l’archipel touchée(s) par le passage du cyclone.

Toute collectivité désireuse de participer à cette initiative de solidarité peut désormais envoyer des fonds. Selon les règles fixées par le Bureau Exécutif de Cités Unies France, la gestion de ce fonds se fera par un comité conjoint des donateurs. Les projets de reconstruction en partenariat avec les collectivités de Vanuatu seront ainsi définis et validés par ce comité.

Pour toute information complémentaire, et pour participer à cette initiative, vous pouvez contacter à Cités Unies France :

Simoné GIOVETTI (E-mail : s.giovetti@cites-unies-France.org / Tel. : 01 53 41 81 87) ou Lucie ALLEX-BILLAUD (E-Mail : l.allexbillaud@cites-unies-France.org / Tel : 01 53 41 81 85)