> [Limoges -Festisol] Réunion de préparation 28-06-18 + d'infos
> [Paris- Conférence] Comment protéger les acteurs de la société civile ? 28-06-18 + d'infos
> [Sommet-Abidjan] Sommet Climate Chance Afrique 29-06-18 + d'infos
> [Bordeaux-Formation] Transformation numérique et ses enjeux stratégiques 02-07-18 + d'infos
> [Rencontres-Paris]Rencontres de l’internationalisation des collectivités territoriales 04-07-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Rapport-Finance solidaire] « La Finance aux Citoyens - Mettre la finance au service de l’intérêt général » + d'infos
> Dernières places pour la SECSI 2018 ! + d'infos
> [FAL MAG-Parution] Les femmes affirment "Ya Basta" + d'infos
> [Appel à projet] Aides publiques de Bordeaux métropole + d'infos
> [Genre] "Transition écologique et climat, les femmes rurales en première ligne" + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Conférence-débat à Talence : Les classes moyennes ont-elles un avenir ?

23-09-14

Voici la première initiative d’éducation populaire de la saison 2014/2015 organisée par Talence éducation générale :

Conférence-débat à Talence : Les classes moyennes ont-elles un avenir ?

Avec

Comi Toulabor

Politiste, directeur de recherche LAM/Sciences-Po Bordeaux


Classes moyennes en Afrique : mythes et réalités

Depuis une quinzaine d’années environ, on parle beaucoup de « classes moyennes » en Afrique. Elles occupent une place importante dans les travaux scientifiques et surtout dans les medias. Lesquels ne nous aident pas toujours à la compréhension du phénomène dans une Afrique complexe et en mutations. La conférence vise à explorer l’identité de ces « classes moyennes », leur style de vie, l’ascenseur social en Afrique. Et au final, il s’agit se demander si le terme n’est pas trop englobant pour désigner des réalités très diverses qui vont des individus hyper riches aux individus à peine sortis de la pauvreté.

et

Bernard Conte

Economiste – Laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM) – SciencesPo Bordeaux


Les classes moyennes : un phénomène cyclique

Pour les néolibéraux, de « gauche », comme de « droite », le laminage des classes moyennes en Occident est désormais admis. Pour eux, ce phénomène serait tout à fait « naturel », car il se doublerait de l’apparition et de l’essor de classes moyennes au Sud (pays émergents). La mondialisation néolibérale, tant décriée, aurait donc des effets positifs sur les classes moyennes au Sud. Face à la dynamique inéluctable de délocalisation des classes moyennes, les réactions égoïstes des « petits » bourgeois du Nord visant à protéger leur niveau de vie seraient aussi vaines qu’inutiles, voire, à la limite, racistes. En réalité, nous pensons que, dans un contexte néolibéral, le développement des classes moyennes est un phénomène cyclique.

Mardi 23 septembre 2014

de 20h15 à 22h15

Auditorium du Forum des Arts et de la Culture

Place Alcala de Henares – Au-dessus de la librairie Georges

Centre ville de Talence

Tramway ligne B – station Forum

Contact : 06 98 52 99 78 - bconte@free.fr