Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

> Faire connaitre les projets de solidarité internationale La Rochelle Formation 16-12-17 + d'infos
> voir toutes les dates


> Pensez à signer la pétition du collectif Action Bord’eaux pour un accès à l’eau pour tous. + d'infos
> Une reconnaissance internationale ! + d'infos
> Offre d’emploi Chargé(e) de mission dignité au travail et RSE + d'infos
> Traité sur les multinationales et droits humains + d'infos
> APPEL A TÉMOIGNAGES pour le Tribunal Permanent des Peuples + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Déclaration de Casablanca Rencontre Internationale lancement la mobilisation en vue de la COP22

A l’issue de la rencontre africaine et internationale organisée par la CMJC (Coalition Marocaine pour la Justice) a été adoptée une déclaration, dont vous trouverez le texte ci-joint

En attendant de vous envoyer un rapport complet et détaillé sur les axes qui ont été programmés, et discutés en plénière et en groupes de travail, à savoir :

1. Sur la stratégie

2. Sur les activités et les priorités en termes de programmation et de campagnes

3. Sur la COPAFRICA et le focus sur le continent africain avec la mise en place d’un espace africain de la société civile lors de la COP22 qui porterait la voix de l’Afrique pour faire pression sur les négociateurs et les États pour que justice soit rendue à l’Afrique

4. Sur la réflexion et le développement d’un programme d’action prioritaire sur la méditerranée

5. Sur l’espace international autogéré et la relation avec l’espace officiel (IN-OUT),

Pour rappel, la rencontre qui a prévu (du fait des moyens limités) une participation de 150 délégué(e)s, a connu la participation de

- 245 personnes, dont 35% de femmes

-  80 délégué(e)s internationaux venus de 36 pays dont 23 pays africains, la Palestine, le Brésil, le Québec, les Philippines, le Sri Lanka, la Colombie, le Pérou, l’Argentine, le Pakistan, le Bengladesh, l’Allemagne, la France, l’Italie et la Belgique, plus la représentante de la CCNUCC

- 166 participant(e)s marocain(e)s

- 198 associations, réseaux, syndicats, universitaires couvrant divers domaines d’intervention (environnement, droits de l’homme, droits des femmes, organisations de base, jeunes, culture, médias, mouvement de pêcheurs, mouvement paysan, habitat, migrants…)

En termes de suivi

1. Pour la Copafrica, un comité de suivi a été mis en place, comprenant pour le moment : la CMJC, PACJA, CAN, RCD, Alter Inter, l’Odyssée des Alternatives, l’Observatoire Maghrébin des Migrations

2. Un groupe de travail sur la Méditerranée avec comme contacts : ARCI, CRID, IPAM, CMJC

3. La mise en place d’un groupe de travail international de facilitation des relations entre le IN et le OUT, Un groupe, ouvert, diversifié (politiquement et géographiquement). Mission : faciliter la programmation et les articulations et faciliter la communication interne et externe. Il a la charge de déclencher et d’accélérer les concertations sur la conception de l’espace autogéré, sur le contenu à assumer collectivement, tout en ouvrant la possibilité à la large participation et la programmation d’activités autogérées par les associations, les réseaux, les mouvements sociaux et les syndicats…Cette commission a la charge de proposer des idées sur la mobilisation, la (les) marche(s), sur la date de la marche et des activités étant irréalisable de se mobiliser pour toute la durée de la COP22 (la tendance semble plutôt aller vers les 3 ou 4 derniers jours de la COP22…)

Contacts : Fondation Rosa Luxembourg, IPAM, 350.org, Alternatives Internationales, Joussour, CMJC

4. Mettre en place un mailing list

5. Envoyer à tous les participants les coordonnées des organisations et personnes présentes

6. La CMJC assure le secrétariat provisoire