> [Formation-Bordeaux] Nouvelle Séance Formation Civique et Citoyenne 25-10-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Petition Aquarius] Sauvons l’Aquariux et le sauvetage en mer + d'infos
> [Communiqué Brésil] NON au fascime au Brésil + d'infos
> [Comprendre] Retour sur la marche pour le Climat + d'infos
> [Alternatiba] Rendez vous les 6 et 7 octobre + d'infos
> [Vidéo Condition de travail] Maillot Equipe de France, Ethique ? + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Dire le Monde àpartir de l’Afrique - Conférence àPau

20-11-15

Conférence

Université du Temps Libre Aquitaine Pau

(Ouverte àtous dans la limite des places disponibles)

Vendredi 20 novembre 2015

à17 h 30

Amphithéâtre 600 – UFR Droit, Économie et Gestion

Dire le Monde àpartir de l’Afrique

Par

Patrice Yengo, anthropologue (CEAF, Centre d’Etudes africaines)

Le regard porté sur l’Afrique ne s’est jamais vraiment départi d’une certaine condescendance parfois compassionnelle. D’une certaine manière, les maux qui l’accablent s’y prêtent, tant ils restent imputables au sous-développement de ce continent voire àla gestion calamiteuse de ses États. Mais lorsque la gouvernance des États démocratiques échappe aux élus et que même les nations occidentales sont impuissantes àendiguer la paupérisation de leurs populations ou la montée des intolérances, dans quelle mesure les jugements qui ont toujours nourri notre rapport àce continent, ne se retournent-ils pas contre nous-mêmes ? Et dans ce cas, comment s’en instruire ?

Depuis que les repères qui structuraient notre compréhension du monde ont été bousculés par l’accélération des mutations induites par la globalisation àl’échelle de la planète, l’Afrique, dans tous ses malheurs, nous dit peut-être notre monde comme il ne va pas et combien les réponses toutes partielles qu’elle élabore nous concernent tous (P. Y).

Patrice Yengo est un anthropologue du Congo-Brazzaville, directeur de la revue Rupture et chercheur associé àl’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Après des recherches menées dans le cadre de l’Institut supérieur des sciences de la santé et de la Faculté de médecine de Brazzaville, sur la pharmacopée congolaise et les médicaments essentiels dans le contexte des bouleversements culturels et sociaux liés àl’urbanisation rapide du Congo de la fin des années 1980, Patrice Yengo s’est intéressé aux processus de maturation des revendications politiques dans le contexte de la fin de la guerre froide et d’invention démocratique avec l’organisation des Conférences nationales.

Spécialiste des conflits civils qui ont notamment ensanglanté le Congo-Brazzaville entre 1993 et 2002, les conflits politiques apparus dans le sillage des processus « démocratiques  » en Afrique sont le deuxième volet de sa recherche qui se concentre particulièrement sur l’analyse des formes dégénératives qu’ils prennent avec, en premier lieu, les guerres civiles et leurs manifestations de type ethnique.

L’enjeu de ces travaux est de décrypter les affects qui parcourent les discours scientifiques des moments de crise, afin d’en tirer une cohérence des pratiques et des discours sur soi. C’est l’un des aspects de la réflexion que Patrice Yengo mène dans le cadre du réseau des acteurs émergents qui interroge, dans une perspective comparatiste et pluridisciplinaire, les transformations sociales en Afrique et dans d’autres pays, àpartir de l’étude de l’État au quotidien, dans ses relations avec des acteurs émergents (ou ré-émergents) de la société civile. http://www.acteurs-emergents.msh-paris.fr/

Parmi ses publications :

Le venin dans l’encrier, Les conflits du Congo-Brazzaville au miroir de l’écrit, préf. Jean Copans, Brazzaville, Ed. Paari, 2009.

La guerre civile au Congo-Brazzaville (1993-2002), « Chacun aura sa part  », Paris, Éd. Karthala, 448 p. (Hommes et sociétés/Politique), 2006.

Frédéric Bidouze
Maître de conférences en histoire moderne
Université de Pau et des Pays de l’Adour
Département d’Histoire

ITEM, EA 3002.
Tel. 0559407282-0559407339
http://univ-pau.academia.edu/Fr%C3%A9d%C3%A9ricBidouze

Directeur de l’Université du Temps Libre d’Aquitaine-Pau
secretariat@utla-pau.fr / Tél. 05 59 30 45 07
http://utla.univ-pau.fr
Facebook et Twitter : http://utla.univ-pau.fr/spip.php?article254

http://periegete.com
https://www.facebook.com/pages/PERIEGETE/151786774893007?fref=ts
@Periegeterevue