Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

> Save the Date - mobilisation solidarité migrants le 27 juin à Paris 27-06-17 + d'infos
> Conférence Partenariats, mécénat, bénévolat, le 28 juin à Poitiers 28-06-17 + d'infos
> Stage cuisson écologique à Pessac 01-07-17 + d'infos
> Pompiers Solidaires à Fort Boyard, avec P. Etchebest, le 1er juillet 2017 01-07-17 + d'infos
> 10eme Grand Vide Grenier Solidaire et Festif 02-07-17 + d'infos
> voir toutes les dates


> Découvrez le nouveau parcours numérique Une Seule Planète conçu par Ritimo ! + d'infos
> Agriculture en Afrique : les investissement privés aggravent l’insécurité alimentaire + d'infos
> APPEL à SIGNATURE - Soutien au projet de traité ONU sur les multinationales et les droits + d'infos
> MEAE - Dispositifs chantiers de jeunes - Renouvellement comités de sélection + d'infos
> Ensemble, Électrifions le Zoundwéogo ! #Crowdfunding + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Dire le Monde à partir de l’Afrique - Conférence à Pau

20-11-15

Conférence

Université du Temps Libre Aquitaine Pau

(Ouverte à tous dans la limite des places disponibles)

Vendredi 20 novembre 2015

à 17 h 30

Amphithéâtre 600 – UFR Droit, Économie et Gestion

Dire le Monde à partir de l’Afrique

Par

Patrice Yengo, anthropologue (CEAF, Centre d’Etudes africaines)

Le regard porté sur l’Afrique ne s’est jamais vraiment départi d’une certaine condescendance parfois compassionnelle. D’une certaine manière, les maux qui l’accablent s’y prêtent, tant ils restent imputables au sous-développement de ce continent voire à la gestion calamiteuse de ses États. Mais lorsque la gouvernance des États démocratiques échappe aux élus et que même les nations occidentales sont impuissantes à endiguer la paupérisation de leurs populations ou la montée des intolérances, dans quelle mesure les jugements qui ont toujours nourri notre rapport à ce continent, ne se retournent-ils pas contre nous-mêmes ? Et dans ce cas, comment s’en instruire ?

Depuis que les repères qui structuraient notre compréhension du monde ont été bousculés par l’accélération des mutations induites par la globalisation à l’échelle de la planète, l’Afrique, dans tous ses malheurs, nous dit peut-être notre monde comme il ne va pas et combien les réponses toutes partielles qu’elle élabore nous concernent tous (P. Y).

Patrice Yengo est un anthropologue du Congo-Brazzaville, directeur de la revue Rupture et chercheur associé à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Après des recherches menées dans le cadre de l’Institut supérieur des sciences de la santé et de la Faculté de médecine de Brazzaville, sur la pharmacopée congolaise et les médicaments essentiels dans le contexte des bouleversements culturels et sociaux liés à l’urbanisation rapide du Congo de la fin des années 1980, Patrice Yengo s’est intéressé aux processus de maturation des revendications politiques dans le contexte de la fin de la guerre froide et d’invention démocratique avec l’organisation des Conférences nationales.

Spécialiste des conflits civils qui ont notamment ensanglanté le Congo-Brazzaville entre 1993 et 2002, les conflits politiques apparus dans le sillage des processus « démocratiques » en Afrique sont le deuxième volet de sa recherche qui se concentre particulièrement sur l’analyse des formes dégénératives qu’ils prennent avec, en premier lieu, les guerres civiles et leurs manifestations de type ethnique.

L’enjeu de ces travaux est de décrypter les affects qui parcourent les discours scientifiques des moments de crise, afin d’en tirer une cohérence des pratiques et des discours sur soi. C’est l’un des aspects de la réflexion que Patrice Yengo mène dans le cadre du réseau des acteurs émergents qui interroge, dans une perspective comparatiste et pluridisciplinaire, les transformations sociales en Afrique et dans d’autres pays, à partir de l’étude de l’État au quotidien, dans ses relations avec des acteurs émergents (ou ré-émergents) de la société civile. http://www.acteurs-emergents.msh-paris.fr/

Parmi ses publications :

Le venin dans l’encrier, Les conflits du Congo-Brazzaville au miroir de l’écrit, préf. Jean Copans, Brazzaville, Ed. Paari, 2009.

La guerre civile au Congo-Brazzaville (1993-2002), « Chacun aura sa part », Paris, Éd. Karthala, 448 p. (Hommes et sociétés/Politique), 2006.

Frédéric Bidouze Maître de conférences en histoire moderne Université de Pau et des Pays de l’Adour Département d’Histoire ITEM, EA 3002. Tel. 0559407282-0559407339 http://univ-pau.academia.edu/Fr%C3%...

Directeur de l’Université du Temps Libre d’Aquitaine-Pau secretariat@utla-pau.fr / Tél. 05 59 30 45 07 http://utla.univ-pau.fr Facebook et Twitter : http://utla.univ-pau.fr/spip.php?ar...

http://periegete.com https://www.facebook.com/pages/PERI... @Periegeterevue