> [Projection- Passage d’Agen] "Checkpoint 56", Youth Against Settlements 23-02-18 + d'infos
> [Evènement-Bordeaux] Black History Month 24-02-18 + d'infos
> [Conférence- Talence] "Ouvrez la rue Shuhada" Youth Against Settelments 24-02-18 + d'infos
> [Formation-Orthez] Méthodologie de projets de coopération et de solidarité internationale 27-02-18 + d'infos
> [Rencontre -Bordeaux] Soirée inter-asso d’E&D 07-03-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> Super-Héros Solidaires à Kinshasa ! + d'infos
> [F3E] Les objectifs de développement durable : un nouveau regard sur les actions de solidarité et de coopération internationales et leur évaluation - Actes + d'infos
> [Ritimo] Résistances numériques : quels enjeux pour les associations ? - Actes + d'infos
> [CNCD 11.11.11] Le mythe de l’huile de palme 100% durable + d'infos
> Processus des Etats Généraux des migrations + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Focus sur un membre du réseau RADSI : l’association La Manne CDAE-DUDH

Chaque mois, nous vous proposons un focus sur l’activité d’un de nos membres !

En ce début d’année, coup de projecteur sur l’association La Manne CDAE-DUDH.

Créée en réaction à la misère des personnes dans la rue, la Manne s’est donnée comme objectif, la recherche de l’application effective du texte de la déclaration universelle des droits de l’homme.
Pour elle, cet objectif sera atteint lorsque le texte de la DUDH aura force de loi et que son application sera la priorité et le soubassement de toute politique nationale et internationale.
Pour la Manne, notre monde est en crise, la crise de la non application de la DUDH au niveau mondial. Aujourd’hui dans un monde aussi interdépendant, il est illusoire de croire qu’un pays peut respecter les droits de l’Homme et pas un autre, qu’un pays peut s’en sortir sans les autres ; une action là bas entraîne inévitablement une réaction ici et vice versa.
C’est pourquoi la Manne intervient sur plusieurs axes afin de défendre ces droits élémentaires.

La manne s’est donnée pour objectif d’inviter le grand public à repenser l’action de nos pays sur les Droits de l’Homme. A travers la distribution publique de documents d’informations, à Paris, symboliquement place du Trocadéro où a été signé la déclaration universelle des droits de l’Homme, mais également en Espagne, place Puerta Del sol, à Madrid, avec leurs documents dûment traduits, juste avant que n’éclate, sur la même place, la révolte des indignés.

Souhaitant également s’inscrire dans des actions concrètes, la Manne a parlé avec son cœur en commençant la distribution de vivres, place de la Victoire à Bordeaux en achetant par son financement propre sandwichs, boissons, thé. Le nombre de bénéficiaires augmentant, l’association a également distribué des rations de pâtes aux lardons en plus des sandwichs avant de changer de lieu de distribution.
Préférant un lieu moins passant où la dignité de chacun pouvait être respectée, la Manne a distribué pendant deux années chaque semaine des vrais repas cuisinés et chauds à la place Dormoy, à Bordeaux.
Devant le nombre croissant de participants, entre 120 et 130 chaque semaine, la Manne réalise maintenant ses distributions tous les dimanche à 12h, la place de la République à Bordeaux.

La manne met également en place différents groupes artistiques, comme le Gospel, le théâtre ou la mise en place d’un web journal. Ces groupes animent des manifestations de toutes natures et permettent de contribuer, à moindre échelle, au financement des principales dépenses d’alimentation de la Manne.

L’association interpelle également des grandes puissances à travers l’envoi de courriers et la mise en place de dossiers de plaidoyers.
La Manne permet aussi l’apprentissage de la langue française aux réfugiés et des langues africaines à d’autres. Elle a également, en projet, d’ouverture d’un centre culturel universel (Le Centre Culturel Universel de Bordeaux) où seraient concentrées toutes ces activités et bien d’autres. En attendant d’avoir un local approprié, quelques unes de ces activités ont commencé en la salle la Maison Cantonale, à la bastide, prêtée par la Mairie de Bordeaux, tous les vendredi à partir de 17h00.

En 2013 la Manne a inauguré la journée de solidarité avec les SDF qui se tiendra désormais tous les premiers dimanche du mois novembre. Avec l’appui de la mairie de Bordeaux et la participation de France bleu Gironde, France inter, RCF et Radio Campus. Cette journée vise à interpeller chacun de nous à travers le partage d’un repas de fête, des allocutions, témoignages et prestations artistiques sur le drame des SDF, au moment où le froid commence à pointer son bout de nez.
En 2013 elle a rassemblé 400 personnes environ ( 350 à 400 en 2014), dans une ambiance vivante et conviviale.

Depuis la rentrée 2014, la Manne, en partenariat avec le RADSI, intervient également dans les écoles du quartier Chartrons sur les temps péri-éducatifs où elle s’est donnée pour mission de sensibiliser aux valeurs de la Citoyenneté, du local au global.

En ce début d’année 2015, la Manne a organisé, comme chaque année, le repas de nouvel an en la salle Son Tay à Bordeaux. Vous pourrez trouver ci-dessous un reportage photo de ce moment qui fut un très beau moment d’humanisme et de partage !
Aux fondateurs de la Manne, à leur 53 bénévoles, à leurs amis qui mettent chaque week-end à disposition la cuisine de leur domicile, bravo !

Pour de plus amples informations sur La Manne CDAE-CUDH et ses différentes actions, rendez-vous sur http://www.tous-solidaires.org/