Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

> Projection débat "Les jumeaux maudits" (Bordeaux) 12-12-17 + d'infos
> L’Algérie en miroir 14-12-17 + d'infos
> Faire connaitre mes projets solidarite internationale Limoges Formation 15-12-17 + d'infos
> Faire connaitre les projets de solidarité internationale La Rochelle Formation 16-12-17 + d'infos
> Faire connaitre mes projets solidarite internationale Bordeaux Formation 20-01-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> Une reconnaissance internationale ! + d'infos
> Offre d’emploi Chargé(e) de mission dignité au travail et RSE + d'infos
> Traité sur les multinationales et droits humains + d'infos
> APPEL A TÉMOIGNAGES pour le Tribunal Permanent des Peuples + d'infos
> Pas un euro de plus pour les énergies du passé !!! + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Haïti : et si vous deveniez maçon le temps d’1 clic ?

« Dlo se lavi ! »* : construisez une citerne pour les paysans haïtiens

L’eau c’est la vie !

Pour faire face au problème d’accès à l’eau, notre partenaire haïtien, le Mouvement paysan Papaye, met des citernes à disposition des paysans.

Peu d’entre eux en possèdent une, alors qu’une citerne apporte « anpil changements » [« de grands changements » en créole].

Une fois équipés, les paysans peuvent en effet stocker l’eau pendant la saison des pluies et cultiver sur une période plus longue.

Aujourd’hui, Frères des Hommes lance un chantier de construction de 12 citernes. Et vous pouvez jouer un rôle dans la réalisation de ce chantier !
Vous voulez savoir comment ?

Enfilez votre tenue et devenez maçon le temps d’un clic :

Je participe à la construction des citernes

Et si vous voulez savoir ce qu’une citerne peut changer pour les paysans haïtiens, regardez notre vidéo.

Vous y retrouverez Alta Phareau et Delourdes Lormé, 2 paysannes agroécologistes.
Je découvre la vidéo