> [Formation-Bordeaux] Nouvelle Séance Formation Civique et Citoyenne 25-10-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Formation Projet Jeune] Parcours de formation d’Etudiants et d√©veloppement + d'infos
> [Outil-ECSI] « Mon quotidien : Eau et climat » + d'infos
> [Campagne internationale] Soutien au peuple autochtone Krenak + d'infos
> [Petition Aquarius] Sauvons l’Aquariux et le sauvetage en mer + d'infos
> [Communiqué Brésil] NON au fascime au Brésil + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
T√ɬ©l : 05 40 00 34 71
Information g√ɬ©n√ɬ©rale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

N√ɬ©gociations de Durban : Une addition de d√ɬ©sengagements, une note sal√ɬ©e pour les pays du Sud

N√ɬ©gociations de Durban : Une addition de d√ɬ©sengagements, une note sal√ɬ©e pour les pays du Sud

- A Durban (Afrique du Sud), le d√ɬ©roulement des n√ɬ©gociations internationales sur le climat d√ɬ©montre une fois de plus le manque d’ambition politique des Etats. Alors que les ministres et chefs d’Etats viennent d√Ę‚ā¨‚ĄĘarriver, les perspectives ne sont pas r√ɬ©jouissantes. Pendant que les pays industrialis√ɬ©s n√ɬ©gocient leurs engagements √É la baisse, les preuves du r√ɬ©chauffement s’accumulent.

- Des milliers de personnes se mobilisent √É Durban pour d√ɬ©noncer le manque de volont√ɬ© politique des dirigeants face √É la r√ɬ©alit√ɬ© des changements climatiques √É laquelle le monde en d√ɬ©veloppement, et en particulier l’Afrique, sont confront√ɬ©s quotidiennement.

- Dans l’enceinte de la Conf√ɬ©rence, les n√ɬ©gociateurs semblent sourds aux revendications citoyennes. Les engagements de r√ɬ©ductions des √ɬ©missions de GES des pays industrialis√ɬ©s annonc√ɬ©s au lendemain de Cancun sont loin de r√ɬ©pondre aux recommandations scientifiques. Les sc√ɬ©narios sont pessimistes : il sera de plus en plus en plus difficile de limiter le r√ɬ©chauffement √É 2√ā°C, et l’on se dirige vers une augmentation de 4√ā°C. A contrario, les m√ɬ©canismes de flexibilit√ɬ©, permettant aux pays industrialis√ɬ©s de r√ɬ©duire leur engagement domestique, restent la priorit√ɬ© de ces n√ɬ©gociations.

- Quant aux financements climat, nous sommes face √É une v√ɬ©ritable mascarade : les pays n√ɬ©gocient les modalit√ɬ©s op√ɬ©rationnelles du Fonds Vert pour le climat cr√ɬ©√ɬ© √É Canc√ɬļn en laissant de c√ɬīt√ɬ© la question cruciale des sources d’approvisionnement. Et les entreprises multinationales pourraient se voir accorder un acc√ɬ®s direct √É ces financements.

- Le r√ɬ©seau "Une seule plan√ɬ®te", pr√ɬ©sent √É Durban et qui rassemble plusieurs organisations de la soci√ɬ©t√ɬ© civile europ√ɬ©enne, souhaite rappeler son message clair √É nos d√ɬ©cideurs politiques : cette grande com√ɬ©die ne nous amuse pas ! Le climat n’attend pas, c’est maintenant qu’il faut assumer ses responsabilit√ɬ©s en adoptant un accord ambitieux, contraignant, juste et √ɬ©quitable pour toutes les parties.

Communiqué de presse, mercredi 7 décembre 2011.

Contact : Jeanne Planche (CRID) : jplanche@crid.asso.fr // + 33 1 44 72 89 66 - 6 83 01 44 88