> L’UPB présente "Entre réalités et promesses de décollage, où en sont les économies africaines aujourd’hui ?" 15-10-19 + d'infos
> Les rencontres du réseau F3E : Retour vers le futur de l’évaluation 16-10-19 + d'infos
> [Formation-Bordeaux] Comment sensibiliser autour des Objectifs du Développement Durable ? 17-10-19 + d'infos
> [Conférence Bordeaux] « Dépénaliser l’homosexualité en Afrique » 17-10-19 + d'infos
> [ALIMENTERRE/Limoges] soirée d’ouverture du Festival 17-10-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> Recherche partenariat en Agriculture urbaine au Sénégal + d'infos
> La lutte contre le gaspillage alimentaire à besoin de vous ! + d'infos
> Contre-Sommet des Alternatives à la françafrique + d'infos
> [Offres d’emploi] Starting-block recrute + d'infos
> [Actus des membres] Soirée d’Ouverture du Festival Alimenterre à Limoges + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

[Note] Pour une réforme de nos solidarités alimentaires

La chaire UNECSO "Alimentation du monde" propose une "Bréve" sur le thème

Pour une réforme de nos solidarités alimentaires

Les points clés
En France, la solidarité alimentaire continue de prendre la forme dominante de l’aide alimentaire.
La précarité alimentaire reste traitée par l’assistance et non par l’ambition d’émancipation.
Les débats au cours des États généraux de l’alimentation ont soulevé les questions de la dignité dans le traitement de la précarité alimentaire et révélé le décalage croissant entre les populations ciblées par les dispositifs d’aide alimentaire et celles qui en ont besoin.

Dominique Paturel, Inra, UMR Innovation, Montpellier
Nicolas Bricas, Cirad, UMR Moisa, Montpellier

Accéder au document