Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



> Cherche volontaire, mission : "Aide à la coopération avec l’Amérique Latine" + d'infos
> Appel à candidatures mission de suivi au Togo - Pompiers Solidaires + d'infos
> Fin de cavale pour les multinationales ? D’une loi pionnière en France à un traité à l’ONU + d'infos
> Prêts solidaires "Projet biocombustible au Sénégal" + d'infos
> Symposium international "Styles alimentaires urbains en Afrique, Amérique latine et Asie" + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Nouveau Livre "La famine mondiale est imminente

La famine mondiale est imminente

Et si la famine mondiale menaçait ?

- Ce n’est pas de la science-fiction, mais l’avenir proche alimentaire des pays y compris européens qui est ici analysé. Prise de conscience douloureuse, certes, mais qui nous engage à agir. Loin de vouloir seulement nous effrayer, cet ouvrage propose des solutions simples et adaptées qui nous interpellent.

- L’auteur a déjà beaucoup écrit pour exprimer en détail ses visions sur la fragilisation continuelle de la planète et de ses habitants ; visions à chaque fois avérées et aujourd’hui, avec la crise financière, encore plus nettement. Dès l’introduction, on prend la mesure des situations dramatiques que l’on pourra difficilement éviter si l’on tarde à anticiper.
Notre « civilisation » industrielle urbaine a détruit la planète et son climat. Les famines généralisées sont proches. L’éclosion des technologies industrielles et la folie de la production de masse ont mis le secteur secondaire et tertiaire au premier plan avec l’évolution des lois en ce sens. Les mêmes technologies, appliquées à l’agriculture, ont provoqué l’abandon de la production de qualité au profit de la quantité. Le constat est sans appel : les gardiens de la nature, nos ancêtres paysans, sont partis avec leur savoir faire, les sols sont en cours d’épuisement, l’eau est rare et polluée, la nourriture industrialisée a créé des carences et des maladies modernes. L’uniformisation, au profit des grands groupes financiers, a détruit la biodiversité.
Cet ouvrage nous explique donc que sans un retour massif à la campagne, les famines sont inévitables et nous donne les clefs et les moyens de palier ces dangereuses lacunes. L’ensemble de l’œuvre insiste sur le lien étroit à retrouver avec la nature dispensatrice de paix, d’harmonie sociale et de spiritualité.

-Né en Flandre en 1928, Pierre Gevaert sera obligé en 1940 de fuir l’occupation allemande avec sa famille jusqu’au maquis pyrénéen à cause des ouvrages de son père dénonçant le danger nazi dès 1932. De retour en Flandre en 1945, il choisit le métier d’agriculteur bio tout en reprenant ses études (latin-grec) avec un précepteur. A 19 ans, il suit des cours d’agronomie à l’Université de Gand. A 29 ans, il fonde l’entreprise Lima, transformatrice d’aliments bio, et la dirigera pendant 30 ans tout en restant agriculteur et conférencier. Toute sa vie il œuvrera pour organiser des regroupements agro-écologiques à la campagne, en Belgique d’abord, puis en France et actuellement au Sénégal. Il a déjà publié L’avenir sera rural : au secours d’un monde moderne en dérive (1993, nouvelle éditions 1995 – Ed. Courrier du Livre), L’exode urbain est-il pour demain ? Préface de Pierre Rabhi (1997 – Ed. Ruralis), Alerte aux vivants et à ceux qui veulent le rester : Pour une renaissance agraire. Préface de Pierre Rabhi (2005 – Ed. Sang de la Terre).