> [St Pierre d’Aurillac- Palestine] Venez découvrir le jeu Vivre la Palestine ! 24-06-18 + d'infos
> [Mérignac-vide grenier-théatre] Cultive tes rêves au service des enfants 24-06-18 + d'infos
> [Rion des Landes- Résidence éducative] ODD, un champs des possibles 25-06-18 + d'infos
> [Limoges -Festisol] Réunion de préparation 28-06-18 + d'infos
> [Paris- Conférence] Comment protéger les acteurs de la société civile ? 28-06-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Rapport-Finance solidaire] « La Finance aux Citoyens - Mettre la finance au service de l’intérêt général » + d'infos
> Dernières places pour la SECSI 2018 ! + d'infos
> [FAL MAG-Parution] Les femmes affirment "Ya Basta" + d'infos
> [Appel à projet] Aides publiques de Bordeaux métropole + d'infos
> [Genre] "Transition écologique et climat, les femmes rurales en première ligne" + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Nouvel appel de l’ONU pour faire face à la crise alimentaire au Sahel

Nouvel appel de l’ONU pour faire face à la crise alimentaire au Sahel

Le 6 mai, Ertharin Cousin, la directrice exécutive du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a lancé un appel de fonds à la communauté internationale pour venir en aide aux 15 millions de personnes qui font face à une situation de crise alimentaire dans la région africaine du Sahel. Depuis le Niger, à l’occasion de sa première visite dans la région, Mme Cousin a expliqué que « le Niger fait face à une crise puisque les récoltes ont été mauvaises à cause du manque de pluie la saison dernière. Une récolte manquée mène toujours à une crise alimentaire. Puisqu’il n’y a pas eu suffisamment de pluie, les populations pauvres et vulnérables sont désormais à un point où elles ont épuisé leurs ressources et donc elles n’ont pas suffisamment de nourriture ». Du fait de la situation sécuritaire au Mali, des milliers de Maliens se sont réfugiés au Niger, accentuant les risques d’insécurité alimentaire. Depuis plusieurs mois, les agences spécialisées des Nations-Unies et les ONG humanitaires multiplient les appels à la solidarité internationale pour contrer la crise alimentaire dans la région. D’après Mme Cousin, le déficit de financements s’élève à 450 millions de dollars. Et, à l’approche de la période de soudure, la situation devient de plus en plus préoccupante. « Nous avons entre trois et quatre semaines pour que la communauté internationale investisse dans le PAM et dans les autres organisations de l’ONU qui travaillent dans le Sahel » a indiqué la représentante du PAM.

Extrait de la lettre Hebdo394 AFDI