Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



> Cherche volontaire, mission : "Aide à la coopération avec l’Amérique Latine" + d'infos
> Appel à candidatures mission de suivi au Togo - Pompiers Solidaires + d'infos
> Fin de cavale pour les multinationales ? D’une loi pionnière en France à un traité à l’ONU + d'infos
> Prêts solidaires "Projet biocombustible au Sénégal" + d'infos
> Symposium international "Styles alimentaires urbains en Afrique, Amérique latine et Asie" + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Février/Mars à l’Université Populaire de Bordeaux

20-03-15

En février à l’université Populaire de Bordeaux il y aura de la philo, de l’éco, une conférence gesticulée, un arpentage et en partenariat avec la SCOP du Vent debout une formation Théâtre de l’Opprimé et Education populaire. Bref, de quoi se nourrir en plus des crêpes !

Pour le reste, ce n’est pas encore calé mais voilà ce qu’on a dans les cartons :

- le prochain Kabaret PolitiK : la date et le thème ne sont pas encore fixés mais cela ne devrait pas tarder.

- du 14 février au 2 mars a lieu la semaine décoloniale à laquelle notre Labo Décolonial s’associera certainement.

- enfin, on est en train de préparer un cycle sur la prison, en lien avec le GENEPI : les infos arriveront bientôt !

CALENDRIER

En détail…

*******************

On continue la Chaire de Philosophie.

L’UPB a décidé cette année de traiter du travail : en complémentarité avec le cycle dédié au travail, qui s’est déroulé d’octobre à décembre, nous avons invité Jean-Marie LARDY, agrégé de philosophie et ancien enseignant en classes préparatoires, pour un éclairage philosophique de quelques questions autour du sens du travail.

Rendez-vous les jeudis de 19h à 21h à l’amphi Fabre, Université de Bordeaux, site de la Victoire.

Jeudi 29 janvier
 : Le travail rapproche-il ou éloigne-t-il de la conscience de soi ?

Jeudi 19 février : La métaphysique hégélienne du travail

*******************

Nous commençons la semaine prochaine la chaire d’économie en 2 séances qui traitera de la finance. Elle sera animée par René DI ROBERTO, professeur agrégé d’économie. Il enseignait à l’université Victor Segalen Bordeaux 2.

Rendez-vous les jeudis de 19h à 21h à l’amphi Fabre, Université de Bordeaux, site de la Victoire.

Jeudi 5 février : Économie de l’offre ou économie de la demande, pour mieux comprendre les enjeux économiques d’aujourd’hui.

Jeudi 12 février : Le pouvoir de la finance.

************************

En partenariat avec OSB4 (association étudiante), l’UPB propose la conférence gesticulée de Benjamin Caillard

(Con)science et progrès : la recherche scientifique au service de l’humanité (la plus aisée)

Si on entend souvent que l’occident est en perte de sacré, une religion semble encore mettre d’accord une bonne majorité d’entre nous : la science. Et si on croit si fort dans cette science, c’est, semble-t-il, qu’elle est la garantie du progrès… mais de quel progrès ?

Sillonnons l’univers de la recherche, de la place que la politique y occupe – ou pas – et découvrons le parcours du combattant que mène un scientifique qui veut concilier profession et convictions.

Maître de conférences à l’université de Bordeaux (ex Bordeaux I), en cours de démission, travaillant dans le domaine des micro et nanosystèmes, Benjamin Caillard est aussi militant récidiviste dans et hors de son boulot.

Itinéraire d’un gars en colère qui cherche – encore ! – à améliorer le bien-être de l’humanité en faisant du service public, le con.

RDV mardi 17 février à 17h30, amphi Lajugie, ex-Bordeaux IV.

A mi-chemin entre la conférence et le spectacle théâtral, la conférence gesticulée fait la jonction entre des savoirs chauds (issus de l’expérience) et des savoirs froids (scientifiques, théoriques). A partir d’une expérience vécue, le conférencier va se lancer dans la recherche des causes et conséquences sociales et politiques de ce vécu. Il va également chercher et proposer des solutions à apporter.

Cette conférence gesticulée a été écrite et jouée après l’avoir travaillée avec Franck Lepage, de la SCOP Le Pavé (www.lesconferenciersgesticulants.org

*************************

Le cycle d’arpentage autour de l’écologie sur le thème "de la convergence à la résilience", en collaboration avec l’Université Populaire de l’Environnement continue, alors en place pour le quatrième ouvrage à arpenter.

Il s’agira de parcourir ensemble Les défricheurs, voyage dans la France qui innove, de Eric Dupin

« Bien plus de Français qu’on ne l’imagine vivent déjà selon une échelle des valeurs différente de celle qu’impose la société actuelle. Plus ou moins radicalement, ils se sont détachés du modèle productiviste et consumériste qui nous étouffe. Guidés par un idéal lesté de pragmatisme, ces défricheurs d’un monde nouveau expérimentent et innovent dans des domaines fort divers.(…) Le champ des expérimentations est vaste : agriculture paysanne et circuits de proximité, écovillages et habitats partagés, renouveau coopératif et solidarité inventive, éducation populaire et écoles alternatives. (…) De très nombreux défricheurs rencontrés rejettent la politique, mais l’utopie concrète qu’ils vivent a bel et bien un sens politique. Pour autant, le changement social peut-il naître de l’essaimage d’alternatives locales ? Et, au-delà de la convergence vers des valeurs écologiques et sociales qui caractérise cette mouvance, comment définir la postmodernité à laquelle de plus en plus de gens aspirent ?

L’arpentage aura lieu le Lundi 23 février, de 20h à 23h.

Rendez-vous comme d’habitude à la maison de la nature et de l’environnement (3 Rue Tauzia – Tram C arrêt Tauzia)

Les places sont limitées : les inscriptions sont à faire auprès de l’UPE : htttp ://www.upeaquitaine.org/contact/

Le programme des arpentages de l’année ci-dessous.

********************

L’UPB organise du 12 au 14 mars, en partenariat avec la SCOP du Vent debout une formation Théâtre de l’Opprimé et Education populaire.

En mettant en scène des situations d’oppressions vécues, en les jouant sans prétention artistique, en invitant le public à s’en saisir pour en débattre et en réinventant des résistances, le théâtre de l’opprimé, développé par Augusto Boal, peut nous armer dans nos métiers ou dans nos actions collectives. En identifiant des dominations dans nos récits de vie et nos expériences professionnelles, nous apprendrons à nous servir de techniques comme le Théâtre forum ou le Théâtre image pour débattre autrement, analyser de manière différente des situations de domination vécues dans nos actions et penser collectivement les possibles.

Lieu : en gîte, à proximité de La Réole (33)

Date : du jeudi 12 au samedi 14 mars 2015

Public : Animateurs, éducateurs, acteurs sociaux, intermittents, intervenants culturels et toute autre personne souhaitant se référer à la démarche d’éducation populaire pour questionner son parcours et ses pratiques.

Tarifs :

Frais pédagogiques : 500 € (si prise en charge par des fonds de formation)

Frais annexes à prévoir (hébergement, pension complète, transports)

Pensez à faire valoir vos droits à la formation !

Salariés, demandeurs d’emplois, bénévoles d’association, des dispositifs existent pour financer vos formations (frais pédagogique et frais annexes). Contactez-nous pour en savoir plus.

Et si vous n’êtes dans aucun de ces cas, et bien contactez-nous quand même pour voir comment on peut s’arranger.

Inscription et informations

universitepopulairebordeaux@gmail.com ou 06 81 36 20 27