> [Formation-Bordeaux] Nouvelle Séance Formation Civique et Citoyenne 25-10-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Formation Projet Jeune] Parcours de formation d’Etudiants et développement + d'infos
> [Outil-ECSI] « Mon quotidien : Eau et climat » + d'infos
> [Campagne internationale] Soutien au peuple autochtone Krenak + d'infos
> [Petition Aquarius] Sauvons l’Aquariux et le sauvetage en mer + d'infos
> [Communiqué Brésil] NON au fascime au Brésil + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Pendant que les chefs d’Etat se retrouvent en Normandie, un forum social de la paix se tient àSarajevo

Pendant que les chefs d’Etat se retrouvent en Normandie, un forum social de la paix se tient àSarajevo

par Bernard Dréano 6 juin 2014

- Un siècle après le déclenchement du premier conflit mondial, l’Europe s’apprête àcélébrer la paix et la démocratie àSarajevo. Tout un symbole : c’est àSarajevo que s’est déroulé l’attentat qui a entraîné l’Europe dans la boucherie, mais c’est aussi la ville qui, il y a àpeine vingt ans, connaissait l’un des sièges les plus longs de l’histoire des guerres européennes : 1330 jours sous le feu de l’artillerie et des snipers de la droite nationaliste serbe. Une ville et un pays – la Bosnie-Herzégovine – qui, derrière les beaux discours, demeurent marginalisés par l’Union européenne. A côté des coà»teuses commémorations officielles, associations altermondialistes et mouvements sociaux bosniaques y organisent un « Peace Event » du 6 au 9 juin.

- Fin juin 2014, àSarajevo, sont organisées àgrand frais diverses manifestations culturelles, sportives, académiques, pour « commémorer  » l’attentat qui, il y a cent ans, coà»tant la vie àl’héritier du trône austro-hongrois, a déclenché l’engrenage menant àla première guerre mondiale. Quelques semaines après les inondations catastrophiques qui ont affecté le nord de la Bosnie et les régions voisines de Croatie et de Serbie, il n’est pas sà»r que les populations durement éprouvées apprécient ces dépenses de plus de deux millions d’euros engagées par l’Union Européenne, et plus particulièrement la France et l’Allemagne, pour des manifestations essentiellement importées, et sans implication des sociétés civiles locales.

Lire la suite sur Bastamag : http://www.bastamag.net/Pendant-que-les-chefs-d-Etat-se