> [Conférences-Lormont] Education, Développement Durable, Solidarité Internationale 24-04-18 + d'infos
> [Conférence- Bordeaux] Les femmes dans les Organisations de Solidarité Internationale issues des migrations : actrices, participantes, bénéficiaires… ? 25-04-18 + d'infos
> [AG-Bayonne] AG de La Maison de la vie citoyenne 27-04-18 + d'infos
> [Animations-Mérignac] Cultive tes rêves 28-04-18 + d'infos
> [Rassemblement-Bordeaux] Droit au logement pour tous 28-04-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Jury Culture Actions] Le RADSI N-A faisait partie du jury du CROUS + d'infos
> [Synthèse-SIDI] Etude sur la finance communautaire au Burkina Faso et en RDC + d'infos
> GOOD MOOD(D) + d'infos
> [Réseau Ritimo] Le réseau Nouvelle-Aquitaine s’agrandit + d'infos
> [FAL] Nouveau FAL MAG, dossier Extractivisme + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Penser l’antiracisme - rencontre débat à Bordeaux

04-02-16

La Ligue des Droits de l’Homme de Bordeaux vous invite à participer à la prochaine Rencontre "Hommes & Libertés", en partenariat avec la librairie La Machine à Lire, lesquelles s’appuient sur les analyses de la revue trimestrielle de la LDH France.

Cette première édition portera sur le thème "Penser l’antiracisme", en présence de Françoise CASTEX, membre du bureau national de la LDH France et se déroulera le :

Jeudi 4 février 2016 à 18h30
Librairie La Machine à Lire
8 Place du Parlement à Bordeaux

Cette rencontre prend place dans un contexte particulièrement difficile, marqué notamment par la montée des intolérances et du racisme, l’adoption du projet de loi sur les droits des étrangers ou encore le projet de constitutionnalisation de la déchéance de nationalité.