> [Conférence- Belin Beliet] Les Objectifs de Développement Durable 18-01-18 + d'infos
> [Rencontre-Poitiers] Appel à projet ECSI & SI Conseil Régional 19-01-18 + d'infos
> [Théâtre - Lanton] Ecoliers du Sénégal 21-01-18 + d'infos
> Semaine des Afriques 29 janvier au 4 février 29-01-18 + d'infos
> [Evènement] Migration et développement 29-01-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> "8 heures pour la Palestine" + d'infos
> Echanges et découverte au Maroc ! + d'infos
> ADH : Les droits des femmes et des enfants au Burkina Faso + d'infos
> Assos étudiantes : en 2018 partez du bon PIEED ! + d'infos
> Deux missions de service civique à Billère + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Pétition de soutien à Dynamique Citoyenne

Pour information, après l’arrestation de cinq responsables de Dynamique Citoyenne le 15 septembre dernier (dont Jean-Marc Bikoko) alors qu’ils se réunissaient pour le lancement de "Tournons la Page Cameroun" et leur subséquente libération 9 jours plus tard, les forces de l’ordre ont à nouveau fait irruption dans les locaux de Dynamique Citoyenne cette fois, le 1er octobre dernier, alors qu’ils tentaient de tenir leur réunion d’évaluation post atelier de lancement de "Tournons la page". Elles ont exigé que dorénavant une autorisation soit obtenue pour tenir ce type de réunion.

Les membres de Dynamique Citoyenne sont en outre convoqués au tribunal le 28 octobre pour « désobéissance aux autorités administratives et policières et rébellion ».

Afin de protester contre le harcèlement dont fait l’objet Dynamique Citoyenne et de dénoncer les violations de leur droit d’association et de réunion, "Tournons la page" a lancé une pétition sur Avaaz

et des courriers ont été adressés aux ambassades par différentes organisations, notamment celles membres du groupe-pays Cameroun de la Plateforme.