> [Billère - Exposition] Vernissage "La paix Ici et Là-bas" 18-06-18 + d'infos
> [La Rochelle-Formation] AlimenTERRE 18-06-18 + d'infos
> [Rencontres - Bordeaux] Journée de découverte du service civique international 19-06-18 + d'infos
> [Bordeaux- Rencontre] Découverte du service civique international 19-06-18 + d'infos
> [Paris-Conférence] L’intelligence artificielle. Menace ou opportunité pour le développement durable ? 19-06-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Education à la paix] Deux films en écho pour le projet de la ville de Billère "La paix Ici et Là-bas" + d'infos
> [Actus des membres] ONG France Partage au conseil fédéral des clubs UNESCO + d'infos
> [Actus des membres] Printemps des ODD pour KURIOZ prévu à l’automne + d'infos
> [F3E] Evaluer l’impact local de l’action internationale des collectivités territoriales + d'infos
> [Campagnes citoyennes] L’avenir du lait local se décide maintenant ! + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

"Pour répondre à l’urgence climatique, construisons le bien vivre ensemble" Alternatiba Gironde

Pour répondre à l’urgence climatique, construisons le bien vivre ensemble

Bordeaux, le 27 novembre 2013

- Depuis la révolution industrielle, l’état de santé de la planète se dégrade à un rythme effréné et contribue à renforcer les inégalités. Sous la pression des activités humaines, les ressources naturelles se raréfient, la biodiversité s’érode, les sols s’artificialisent, les pollutions chimiques et toxiques s’accentuent, la qualité de l’eau se dégrade et les déchets s’accumulent. Certains sujets majeurs ont émergé (changement climatique, risque nucléaire, OGM) et l’urgence écologique est une réalité que les indicateurs scientifiques nous rappellent chaque jour.

- Le 5e rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat sorti en septembre 2013 est sans appel : si nous n’agissons pas significativement pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, la température moyenne pourrait augmenter de 5,5°C d’ici la fin du siècle. Nous sommes ici très loin du seuil de + 2°C à ne pas dépasser pour éviter un emballement du climat. Les conséquences seront dramatiques pour tous les territoires et toutes les populations, notamment les plus vulnérables.
Un changement radical de cap pour concilier la justice sociale et l’impératif écologique

- Si les gouvernements successifs lâchent « gracieusement » quelques mesurettes, à l’évidence, c’est très insuffisant. Car, pour faire face à l’urgence écologique et sociale, la politique des petits pas est aujourd’hui dépassée et un changement radical de système s’impose.

- En octobre 2013, Alternatiba Bayonne a lancé avec succès le signal de la mobilisation et a appelé à l’essaimage d’autres initiatives jusqu’à la conférence internationale sur le changement climatique à Paris en 2015 (COP 21).
C’est pourquoi, nous décidons à notre tour d’organiser à Bordeaux un week-end de mobilisation revendicative et festive à l’automne 2014 : un « Alternatiba Gironde » qui prendra la forme d’un village des utopies devenues concrètes, véritable foisonnement d’initiatives et actions individuelles, collectives et territoriales pour faire face à la crise écologique et sociale.

Pour tout savoir sur Alternatiba Gironde et rejoindre les acteurs déjà engagés