Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



> Pensez à signer la pétition du collectif Action Bord’eaux pour un accès à l’eau pour tous. + d'infos
> Une reconnaissance internationale ! + d'infos
> Offre d’emploi Chargé(e) de mission dignité au travail et RSE + d'infos
> Traité sur les multinationales et droits humains + d'infos
> APPEL A TÉMOIGNAGES pour le Tribunal Permanent des Peuples + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Projets extractivistes en Amérique du Nord - Conférence Débat

France Libertés a le plaisir de vous inviter à une conférence/débat sur :

QUAND LES PROJETS EXTRACTIVISTES METTENT EN PERIL

LES DROITS DES PEUPLES AUTOCHTONES ET LES ECOSYSTEMES :

FOCUS SUR L’AMERIQUE DU NORD

Ce Vendredi 11 décembre de 16h à 18h30 au Pavillon de l’eau (77 Avenue de Versailles, 75016 Paris, métro Eglise d’Auteuil)

Trois intervenantes exceptionnelles partageront avec nous les conséquences catastrophiques des industries extractives et leurs expériences de lutte :

Kandi Mosset : autochtone Mandan, Hidatsa, Arikara, Kandi Mosset est chargée de la campagne Energie et Climat pour l’Indigenous Environmental Network (USA), elle abordera la question du fracking et des sables bitumineux aux Etats Unis

Eriel Deranger : autochtone Dene, Eriel Deranger est chargée de campagne pour les Canadian Tar sands, elle évoquera la question des sables bitumineux au Canada

Sylvie Paquerot : juriste et politologue canadienne, Sylvie Paquerot mettra en perspective ces politiques extractivistes au regard des grands enjeux à l’échelle internationale des politiques énergétiques et questionnera le respect et la mise en œuvre concrète des droits humains fondamentaux, en particulier des peuples autochtones

Thématique

Alors que le changement climatique devient de plus en plus concret, les dirigeants politiques continuent de mettre en œuvre des projets extractifs toujours plus novateurs mais tout aussi risqués tant pour l’environnement que pour les populations. Mettant en péril à la fois les écosystèmes terrestres et aquatiques, les grands projets viennent aussi bien souvent mettre à mal les droits humains fondamentaux des populations avoisinantes tels que le droit à un environnement sain, le droit à l’eau ou encore le droit au consentement préalable, libre et éclairé.

L’événement sera l’occasion de revenir sur les grands projets extractivistes d’Amérique du Nord, en particulier liés à la fracturation hydraulique et à l’exploitation des sables bitumineux.

Langues : français, anglais