> [Bourse aux livres/multimédias - Prigonrieux] 25-11-18 + d'infos
> [Soirée-débat - Paris] Jai Jagat : une marche pour tout changer 28-11-18 + d'infos
> [Déjeuner-débat] Remettre la finance au service de l’intérêt général 04-12-18 + d'infos
> [Journée rencontre - Bordeaux] Transformation numérique et ESS 12-12-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Association Coeur Soleil] Bulletin d’infos novembre 2018 + d'infos
> Offre d’emploi ECSI + d'infos
> Guide pratique pour intégrer les droits humains dans ses actions de développement local + d'infos
> [GENE Award 2018] Festisol et Kurioz lauréats ! + d'infos
> [Réseau CRID] Transiscope, le portail web des alternatives ! + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Qui doit faire la loi, le marché ou l’État ? Nouvelle campagne de Médecin du Monde

Certains médicaments qui arrivent sur le marché, comme les nouveaux
traitements anti-cancéreux ou ceux pour soigner l’Hépatite C,
atteignent aujourd’hui des prix exorbitants.

Est-ce aux laboratoires de décider du prix de notre vie ?

Le Sovaldi, pour soigner l’hépatite C chronique, est vendu 41 000 € par patient.
Le Keytruda, pour soigner le mélanome, sera vendu à plus de 100 000 € par patient.
Le Glivec pour soigner la leucémie est vendu 40 000 € par an et par patient.

Le danger ? Que notre assurance-maladie ne puisse plus supporter
le remboursement de traitements aux prix si élevés
dont doivent pourtant bénéficier des milliers de malades.

Signez notre pétition pour faire baisser le prix des médicaments.