> Camp climat : Rendez vous cet été ! 31-07-19 + d'infos
> Alternatives G7 - demandez le programme ! 20-08-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> Prix Pinocchio 2020 - Appel à nominations -Spécial Agriculture + d'infos
> [Semaine des Afriques] Appel à participation + d'infos
> [AlimenTERRE] Le renouveau des circuits courts alimentaires en France + d'infos
> Rejoignez la "Caravane des possibles" + d'infos
> Pourquoi les ONG disent non au CETA ? + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Réchauffement climatique : les ONG attaquent la France en justice

Ce mardi 18 décembre débute une procédure inédite en France : un recours en justice contre l’Etat français pour inaction sur le climat.

Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la Nature et l’Homme et Notre affaire à tous , toutes des associations engagées dans la lutte pour l’environnement, ont adressé lundi 17 décembre un document "préalable indemnitaire" au président Emmanuel Macron et au gouvernement dans ce qu’ils appellent #LaffaireDuSiecle. Au lendemain de la conférence climat de l’ONU (COP24) qui a déçu par l’incapacité des États à renforcer leurs actions, les ONG demandent réparation du préjudice moral et écologique.

"On demande réparation de nos préjudices et que l’Etat agisse tout de suite, à tous niveaux" Laura Monnier, chargé de campagne pour Greenpeace

La procédure juridique donne à l’Etat deux mois pour répondre : l’idée est de le "contraindre à agir" dit Cécile Duflot d’Oxfam.

En se fondant sur la Constitution et la Convention Européenne des droits de l’homme qui garantissent la protection des citoyens, les juristes des associations veulent démontrer le manque d’implication des gouvernements, le non respect des règlementations dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La nouvelle, déjà reprise par de nombreux médias en France comme France Inter, Le Point, Libération, 20 minutes, Europe 1, Les Echos, Le Figaro, promet de faire du bruit.
Face aux dérèglements climatiques, les recours en justice se multiplient à travers le monde contre les mesures insuffisantes pour agir face aux dérèglements climatique.

Aux Pays-Bas en 2015 notamment, la justice a ordonné à l’Etat de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le pays de 25% d’ici à 2020.
Une réponse à la hauteur serait une "conversion rapide à la transition écologique, un soutien aux énergies renouvelables, un vaste plan d’économies d’énergies dans la bâtiment...toutes ces solutions qu’on connaît" explique Cécile Duflot. "On ne peut plus se suffire de paroles".

Vous aussi, agissez en soutenant la démarche sur L’ Affaire Du Siècle