Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



> Cherche volontaire, mission : "Aide à la coopération avec l’Amérique Latine" + d'infos
> Appel à candidatures mission de suivi au Togo - Pompiers Solidaires + d'infos
> Fin de cavale pour les multinationales ? D’une loi pionnière en France à un traité à l’ONU + d'infos
> Prêts solidaires "Projet biocombustible au Sénégal" + d'infos
> Symposium international "Styles alimentaires urbains en Afrique, Amérique latine et Asie" + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

SOCIÉTÉS TRANSNATIONALES : ACTEURS MAJEURS DANS LES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS

Nous avons le plaisir de vous transmettre le dernier cahier électronique édité par le CETIM.
Il est disponible également en anglais et en espagnol et peut être téléchargé ou imprimé depuis notre site internet à la page suivante :
http://cetim.ch/fr/publications_cahiers.php

Présentation succincte :

SOCIÉTÉS TRANSNATIONALES : ACTEURS MAJEURS DANS LES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS

- Pour comprendre le système du pouvoir dominant dans la société contemporaine, il y a lieu de connaître le rôle qu’y jouent les sociétés transnationales (STN).

- Les STN agissent dans la production de biens et services - pratiquement dans toutes les sphères de l’activité humaine - aussi bien que dans la spéculation financière. Elles interviennent y compris dans des activités illicites et dans une zone grise située entre la légalité et l’illégalité. Elles occupent un rôle de premier plan dans les décisions du pouvoir et dominent les instruments permettant de dicter aux êtres humains leur comportement, leurs idées, leurs aspirations et habitudes. Cette activité à multiples facettes est dominée par un objectif fonda­mental : l’obtention du profit maximum en un minimum de temps.

- Ce Cahier est une actualisation et un complément à la brochure intitulée « Sociétés transnationales et droits humains » publiée en 2005 par le CETIM.

- Etant donné que le CETIM a fait paraître de nombreux documents (livres, brochures et cahiers) portant sur divers aspects des problèmes posés et des violations des droits humains commises par les STN, ce Cahier se concentre principalement sur : les tentatives, jusqu’ici sans succès, d’établir des normes internationales obligatoires concernant les STN, l’industrie d’armement, les STN de mercenariat, les crises écono­miques et financières ainsi que l’appauvrissement et la détérioration des conditions d’existence de larges franges de la population mondiale qui s’ensuivent.

Table des matières :

Introduction
I. Les tentatives infructueuses d’établir des normes internationales obligatoires pour les STN
A) Antécédents
B) Remise de la question sur le tapis
C) Rapport final de John Ruggie (2011)
D) Le Global Compact, cheval de Troie des STN aux Nations Unies

II. Les STN, l’industrie d’armement et les guerres
A) Une industrie privée et juteuse d’ampleur considérable
B) L’OTAN et le « marketing » des armements
C) La paralysie de la Commission du désarmement des Nations Unies

III. Les STN de mercenariat
A) Un phénomène exponentiel
B) Un cas démonstratif

IV. Le capital financier transnational, les crises et la détérioration des conditions de vie
A) L’hégémonie du capital financier
B) Les crises financières

Conclusion

Annexe

— 
CETIM - Centre Europe-Tiers Monde
6, rue Amat
1202 Genève
Suisse
Tél. : +41 22 731 59 63
Fax : +41 22 731 91 52
www.cetim.ch