> [Conférence- Belin Beliet] Les Objectifs de Développement Durable 18-01-18 + d'infos
> [Rencontre-Poitiers] Appel à projet ECSI & SI Conseil Régional 19-01-18 + d'infos
> [Théâtre - Lanton] Ecoliers du Sénégal 21-01-18 + d'infos
> Semaine des Afriques 29 janvier au 4 février 29-01-18 + d'infos
> [Evènement] Migration et développement 29-01-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> "8 heures pour la Palestine" + d'infos
> Echanges et découverte au Maroc ! + d'infos
> ADH : Les droits des femmes et des enfants au Burkina Faso + d'infos
> Assos étudiantes : en 2018 partez du bon PIEED ! + d'infos
> Deux missions de service civique à Billère + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Séminaire - Penser la question paysanne en Afrique intertropicale

Jeudi 1er décembre : amphithéâtre de la Maison des Suds : 14h30-16h30


Bernard Charlery de la Masselière
est professeur émérite de géographie à l’Université de Toulouse II - Jean Jaurès. Il présentera son ouvrage :

Penser la question paysanne en Afrique intertropicale

Publié en 2014 par les Presses Universitaires du Mirail, l’ouvrage se présente comme un bilan de quarante années de terrain et de publications consacrées à la géographie rurale de l’Afrique tropicale, plus particulièrement à l’entrelacs des temporalités et des choix techniques des sociétés paysannes aux prises avec leur milieu. Celles-ci sont saisies à plusieurs échelles spatiales dans les rapports de pouvoir avec les États et avec les opérateurs étrangers porteurs de l’horizon mondialisé du développement. L’observation minutieuse des dynamiques territoriales et paysagères déconstruit la vision idéologique d’une paysannerie non « capturée » et se tenant à l’écart de l’histoire. Elle remet en cause une distinction excessive entre le rural et l’urbain et elle réinstalle les paysanneries africaines dans leur diversité, sur fond de modernisation inaboutie.

Pour lire l’introduction : INTRO QUESTION PAYSANNE

Discutant : François Bart, professeur émérite de géographie à l’Université Bordeaux Montaigne / LAM

Entrée libre, participation obligatoire pour les masters MIDAF