> [Formation-Bordeaux] Nouvelle Séance Formation Civique et Citoyenne 25-10-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> [Petition Aquarius] Sauvons l’Aquariux et le sauvetage en mer + d'infos
> [Communiqué Brésil] NON au fascime au Brésil + d'infos
> [Comprendre] Retour sur la marche pour le Climat + d'infos
> [Alternatiba] Rendez vous les 6 et 7 octobre + d'infos
> [Vidéo Condition de travail] Maillot Equipe de France, Ethique ? + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Silence, on tue en France.

Silence, on tue en France.

"Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, àtout moment, àun dispositif d’hébergement d’urgence  ». Art L 345-2-2 du Code de l’Action Sociale." Cet article du code de l’action sociale rappelle les obligations de la France envers les personnes en grande difficultés.

- Absence de place pour les enfants
La Fnars (Fédération nationale d’accueil et de réinsertion sociale) vient de divulguer dans un rapport qu’ au mois de décembre, sur 48.618 appels reçus au 115 dans 37 départements (hors Paris), 23.867 seulement ont abouti àun hébergement. Dans deux cas sur trois, pour cause de manque de places. Au point d’atteindre un niveau critique dans certains des départements étudiés par la Fnars : 91% de réponses négatives dans la Loire, 88% dans le Rhône, 83% en Guadeloupe et 68% en Loire-Atlantique. Et statistiquement, ce sont les ménages avec enfants et les étrangers qui se sont d’abord vus obtenir une fin de non-recevoir.

De plus, dans le silence le plus total, une àdeux personnes sans domicile meurent par semaine sur Paris.

Le déficit de places ne datant pas d’hier, le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) a tenté de palier partiellement ce manque en créant un sac d’accompagnement pour les SDF. Ce sac, unique en France, permet àla personne vivant dans la rue de pouvoir survivre pendant l’hiver.

Ce sac sera distribué chaque année en période hivernale. Si l’idée permet, chez nous, en France, de sauver des vies, l’association a besoin en urgence de dons. En effet, malgré de nombreux appels au soutien financier, les dons ne permettent pour le moment pas de répondre positivement àtoutes les demandes, massives et croissantes.

« Si demain nous assistons àune baisse rapide des températures et àdes besoins urgents en sacs, nous ne pourrons pas faire face  », lance Thierry VELU. Encore une fois et comme ànotre habitude en France, au lieu d’anticiper, prévenir et travailler en amont de la catastrophe, certaine et récurrente, nous devrons faire face àla mort et àla souffrance d’innocents et agir dans l’urgence.

Site : www.gscf.fr

Dons àadresser à : GSCF - BP 80 222 - 59654 Villeneuve d’Ascq

Contact presse : 03 20 71 77 39