Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

> Université d’Eté Européenne d’ATTAC 23-08-17 + d'infos
> ZONE DE GRATUITE Association Mine de rien 27-08-17 + d'infos
> Colloque international « Les acteurs de l’aide internationale : vers quels savoirs, engagements et compétences ? » 11-09-17 + d'infos
> CUF : Rencontres de l’internationalisation des collectivités : Plaquette de prés 09-10-17 + d'infos
> Forum "Éducation & biodiversité" : Les inscriptions sont ouvertes ! 19-10-17 + d'infos
> voir toutes les dates


> Appel à projets innovation sociale CD64 + d'infos
> Ecoliers du Sénégal : Dernières nouvelles Août 2017 + d'infos
> Rapport d’activités 2016 DEFIS, Montpellier SupAgro + d'infos
> JEU "QUI A LE POUVOIR" + d'infos
> recherche candidat(e)s pour volontariat en service civique à Madagascar + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Soirée à Bordeaux sur la Françafrique au Gabon - Journée de mobilisation nationale contre la Françafrique

28-03-15

Ce samedi 28 mars sera dans le réseau de l’association Survie une Journée de mobilisation nationale contre la Françafrique. 30 ans après la création de l’association, le combat de Survie contre le néocolonialisme français en Afrique se poursuit plus que jamais, dans un contexte général de banalisation de l’ingérence française en Afrique. Survie Gironde ira à la rencontre des bordelais-es, au marché des Capu le matin et rue Sainte Catherine l’après midi, pour présenter l’association, ses thèmes de travail, et ses propositions pour modifier la politique française en Afrique. Vous pouvez nous contacter pour plus d’infos à l’adresse mail survie33@yahoo.fr

Mardi 31 mars 19h30, Survie Gironde organise une soirée débat :

La Françafrique au Gabon : conséquences socio-économiques d’un pillage.

Bientôt 50 ans que la famille Bongo brade à la France les ressources naturelles du Gabon. Comme en Tunisie, au Sénégal ou au Burkina Faso, les gabonais finiront-ils par renverser un pouvoir soutenu depuis si longtemps par la France ? Venez en discuter avec Marcel Libama (l’un des portes paroles du mouvement ça suffit comme ça, leader de la Conasysed(central syndical des enseignants), qui a par ailleurs participé à la coalition Publiez ce que vous payez Gabon) etThomas Bart(doctorant en sociologie politique et membre de l’association Survie). ça se passe à l’Athénée municipal place St Christoly (Bordeaux), arrêts tram Gambetta ou Hôtel de Ville. Flyer

Entrée gratuite. Infos au 07.70.06.90.53