> [Journée rencontre - Bordeaux] Transformation numérique et ESS 12-12-18 + d'infos
> [Evénements à venir - Limousin] Découvrez toutes les dates ! 17-12-18 + d'infos
> [Colloque interdisciplinaire - Paris] Les reconfigurations des espaces démocratiques 15-01-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> L’Atelier Remuménage recrute un.e chef.fe d’équipe ! + d'infos
> [Evénements à venir - Limousin] Découvrez toutes les dates ! + d'infos
> Etudiants et Développement vous invite au WEEED + d'infos
> La Case recrute un.e coordinateur.trice chef.fe de projet ! + d'infos
> Recrutement de conseillers d’éducation populaire et de jeunesse + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Télécom Sans Frontières : acteur clé de la simulation de catastrophe du gouvernement malgache

Résumé de la simulation :

À 6h00 précise, le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) envoie l’alerte verte pour la simulation d’un cyclone. Toutes les équipes sur le terrain - y compris OCHA, UNICEF, le Corps de Protection Civile, la Vodafone Foundation, CARE et l’opérateur local TELMA - sont en phase d’observation.

A 9h00, l’alerte rouge est annoncée.
La simulation effectuée dans la ville de Brickaville à l’Est de Madagascar a pour but d’améliorer les capacités de réponse à l’urgence du BNGRC et du gouvernement malgache dans une région du monde régulièrement touchée par des cyclones dévastateurs.

L’exemple le plus marquant est le cyclone Giovanna de catégorie 4 qui a frappé l’île en 2012. Plus de 670 000 personnes ont été affectées par cette catastrophe et des villes entières ont été complètement détruites.

Pour éviter que de tels évènements tragiques se reproduisent, les simulations jouent un rôle clé dans la réponse à l’urgence.

Retour à Brickaville. Il est maintenant 10h00, les villageois ont été évacués en bateau, les réseaux mobiles et terrestres sont désormais coupés et les phases initiales se poursuivent. Afin d’améliorer la capacité de réponse des autres ONG, TSF a mis en place un centre de coordination télécom mettant à disposition des téléphones et des terminaux satellitaires au cœur des zones affectées et procède désormais à l’installation de l’Instant Network – une solution mobile innovante développée par TSF et la Vodafone Foundation en 2011/2012. L’Instant Network permet de fournir des services télécoms aux populations affectées et aux organisations humanitaires dans des situations de crise. Ce dispositif a été créé pour être facilement transportable dans n’importe quelle zone du monde et fournit du réseau GSM en quelques heures.

Télécoms Sans Frontières a été invité à participer à la simulation par le BNGRC de Madagascar et la Fondation TELMA. L’engagement de TSF dans la préparation aux désastres et aux crises est un des aspects fondamentaux pour une réponse à l’urgence efficace, rapide et coordonnée.

TSF est déjà intégré dans les mécanismes nationaux de réponse en Haiti, aux Philippines et en Indonésie grâce à des kits pré-positionnés de réponse à l’urgence et des sessions de formations à travers le monde.

Pour plus d’informations sur les actions de préparation à l’urgence de TSF :
http://tsfi.org/fr/actions/preparation-a-lurgence

Vous trouverez ci-joint une sélection de photos illustrant l’engagement de TSF lors de la simulation.

N’hésitez pas à contacter Johanna TOIX johanna.toix@tsfi.org pour toute information supplémentaire.