> [Rencontre Bordeaux]« Réaliser un Service civique à l’international : quelle plus-value pour mon parcours professionnel ? » 20-06-19 + d'infos
> Venez découvrir le jeu Vivre la Palestine ! 30-06-19 + d'infos
> Coeur-Soleil vous fait découvrir leurs ateliers de danse africaine 02-07-19 + d'infos
> Camp climat : Rendez vous cet été ! 31-07-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> Ritimo : nouveau site, mêmes combats + d'infos
> Stoppons les attaques contre les manifestant·e·s au Soudan + d'infos
> Petit manuel de travail dans l’espace public + d'infos
> Toc Toc, Transiscope s’invite dans votre organisation ! + d'infos
> [Offre Volontariat] mission Animation + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Transiscope, portail web des alternatives

Transiscope a pour objectif de mettre en lumière toutes les alternatives pour la transition en les affichant sur une carte unique, en collectant les données déjà existantes.

QUE PROPOSE TRANSISCOPE ?

  1. Informer sur les organisations et initiatives citoyennes existantes de manière simple, claire et attirante grâce à une classification intuitive, un format harmonisé de présentation des initiatives et différents outils numériques disponibles ;
  2. Inciter à la participation et à l’action citoyenne par la création d’un annuaire de contact des alternatives ;
  3. Accélérer la mise en réseau et les synergies entre les initiatives : rendre les alternatives visibles les unes aux autres est un facteur clé de la mise en coopération ;
  4. Visualiser les territoires ou les problématiques qui nécessitent le développement d’alternatives concrètes ;
  5. Développer et outiller nos communs : les logiciels développés pour le projet sont libres, donc ré-utilisables et améliorables pour d’autres projets.