> [Rencontre Bordeaux]« Réaliser un Service civique à l’international : quelle plus-value pour mon parcours professionnel ? » 20-06-19 + d'infos
> Venez découvrir le jeu Vivre la Palestine ! 30-06-19 + d'infos
> Coeur-Soleil vous fait découvrir leurs ateliers de danse africaine 02-07-19 + d'infos
> Camp climat : Rendez vous cet été ! 31-07-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> Ritimo : nouveau site, mêmes combats + d'infos
> Stoppons les attaques contre les manifestant·e·s au Soudan + d'infos
> Petit manuel de travail dans l’espace public + d'infos
> Toc Toc, Transiscope s’invite dans votre organisation ! + d'infos
> [Offre Volontariat] mission Animation + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Un mois encore, la lettre de Ritimo est...

Un mois encore, la lettre de Ritimo est chargée d’informations hautement citoyennes !

Voici un extrait de l’édito :

"Nous vivons une époque où les révoltes populaires grondent de par le monde. En Algérie, les gens ont saisi la rue, notamment pour empêcher le président Bouteflika de se représenter. Au Brésil, le carnaval a souvent été l’occasion de rendre hommage aux héros et héroïnes de la résistance, notamment celles et ceux qui, comme Marielle Franco, ont payé de leur vie leur combat pour plus de justice. La France n’est pas en reste, puisque le climat social, particulièrement tendu depuis 6 mois, ne fait que se dégrader. Mais la résistance n’est pas facile pour les individus et les associations (...)

Encore et toujours, et à quelques semaines des élections européennes, il faut défendre la liberté d’informer, la liberté de lutter contre la corruption, la liberté de manifester (et sans danger !) et le droit à être entendu·es !"

Et voici une sélection des articles que vous y trouverez :

Pour tout le reste, vous trouverez l’intégralité de la lettre ici !