> [Expo Photo] 25-07-19 + d'infos
> Camp climat : Rendez vous cet été ! 31-07-19 + d'infos
> Alternatives G7 - demandez le programme ! 20-08-19 + d'infos
> [Appel à mobilisation] : Rentrée climatique et sociale 20-09-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> ODD et Education à la Citoyenneté mondiale : Engagement de la France ! + d'infos
> Prix Pinocchio 2020 - Appel à nominations -Spécial Agriculture + d'infos
> [Semaine des Afriques] Appel à participation + d'infos
> [AlimenTERRE] Le renouveau des circuits courts alimentaires en France + d'infos
> Rejoignez la "Caravane des possibles" + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

[Actu Membre Sénégal] Initiatives citoyennes Episode 1

On vous propose de suivre ce projet dans le temps. Pierre partagera avec vous les moments marquants de sa mise en œuvre.

Episode 1 : Présentation du projet

« Promouvoir les initiatives citoyennes au Sénégal et en Gambie »

Le PISCCA (Projet Innovant des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs) est un nouveau programme initié par l’Ambassade de France à Dakar, ayant pour ambition de promouvoir des initiatives citoyennes au Sénégal et en Gambie.
Le CEEDD ( centre d’Ecoute et d’Encadrement pour un Développement Durable ) dont le siège est implanté sur la commune de THIES avec comme partenaire principal l’association SUKHALI est lauréate 2018 de ce projet, dont l’objet est le renforcement des capacités de la société civile et des medias pour le contrôle citoyen de l’action publique.
Ce premier article permet de définir la démarche qui est engagée par le CEEDD avec l’attribution de ce prix 2018, dont la première grande réunion de lancement s’est tenue en février 2018. Notre association est en liaison permanente avec le CEEDD qui nous retransmet régulièrement les comptes rendus des différents ateliers mensuels. Nous vous informerons au fur et à mesure de la réception de ces comptes rendus, des avancées des travaux en cours.

OBJECTIFS

  1. Mettre en place un cadre de contrôle citoyen de l’action publique ( CCCAP ) regroupant les acteurs de la société civile, les medias, les élus locaux, les chefs de service déconcentrés de l’Etat,
  2. Renforcer les capacités des acteurs locaux dans les principes, les méthodes et outils de contrôle citoyen en vue de la formulation, de la prise en charge, du suivi, de l’évaluation, de la capitalisation et du rapportage sur les demandes des citoyens ainsi que les solutions que les décideurs s’engagent à y apporter,
  3. Mettre en œuvre des plans communaux d’imputabilité démocratique autour des demandes citoyennes et d’en assurer le suivi mensuel des performances jusqu’à l’évaluation finale du projet en vue de sa capitalisation et de son expansion dans les autres départements du pays.

Ce projet, dont la cérémonie officielle de lancement a été réalisée le 30 janvier 2018, s’étale sur l’année. Il cible les autorités responsables et les représentants des groupes de citoyens des communes de Thiès-Nord, Thès-Est et Thiès-Ouest de la ville.

DISPOSITIF DE MISE EN ŒUVRE ET DE SUIVI

DEFINITION DES ACTIONS PRIORITAIRES

Parmi les douze actions prioritaires qui avaient été souhaitées par les participants lors des premiers ateliers, 5 d’entre elles ont été sélectionnées et votées à l’unanimité. Elles sont les suivantes :

  1. 1 Renforcement de l’éclairage public
  2. 2 Ramassage des ordures afin d’assainir les espaces publics
  3. 3 Accès à l’eau potable
  4. 4 Curetage des caniveaux pour parer aux inondations durant la saison des pluies
  5. 5 Exploitation des espaces urbains non affectés pour les végétaliser.

LE POINT DE LA REALISATION DU PROJET

Les comptes rendu des différentes réunions d’ateliers participatifs et les rapports d’activités qui nous sont transmis jusqu’à à ce jour, nous permettent de suivre les étapes franchies sur le terrain et le chemin qui reste à parcourir pour atteindre les objectifs et ainsi confirmer les résultats attendus.
Sept réunions ont déjà eu lieu au cours desquelles chaque représentant de quartier a exprimé des demandes correspondant à des besoins constatés à l’occasion de visites effectuées auprès des populations, et s’inscrivant toutes dans les cinq actions prioritaires sélectionnées.
Le Comité Consultatif analyse ces différentes demandes en identifiant pour chacune leurs forces, leurs faiblesses et les conséquences positives ou négatives qu’elles pourront occasionner.
Une évaluation de fin de projet sera effectuée avec le bilan qui en ressortira afin de constituer un test de référence pour étendre cette expérience à d’autres départements du Sénégal.

Nous vous informerons de l’évolution du projet dès la rentrée 2019.

Si ce projet vous intéresse n’hésitez pas à contacter Pierre Tiberi pierre.tiberi@orange.fr