> [Formation-Pessac] Les outils numériques au service de mon asso ! 21-11-19 + d'infos
> [Evenement] Journée Béninoise 01-12-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> [campagne] L’Eau est un droit + d'infos
> [Du côté de l’ECSI] La parole de l’enfant + d'infos
> [offre emploi] Chargé.e de projets éducatifs + d'infos
> [N’exportons pas nos problèmes] + d'infos
> [à lire] La parole à l’enfant + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

[G7 contre-sommet] Retour sur une mobilisation réussie

Bonjour à tou·te·s,

Alors que s’achève le G7 à Biarritz, il est temps de revenir sur le succès de la mobilisation de notre contre-sommet !

Durant trois jours, 6000 personnes ont participé aux 98 conférences, ateliers et activités organisés par les plateformes G7EZ et Alternatives G7.
Le samedi 24 août, lors de la manifestation prévue entre les communes de Hendaye et Irun, plus de 15 000 personnes se sont rassemblées, dans une ambiance festive et déterminée pour dire non au G7 !

Lundi 26 août, à l’occasion de la dernière journée du G7, les porte-paroles des plateformes ont à nouveau dénoncé un dispositif sécuritaire surdimensionné portant atteinte aux droits fondamentaux et aux libertés publiques. Les porte-paroles ont déploré que les mobilisations du contre G7 se soient heurtées aussi durement et injustement à un tel dispositif policier après une semaine de mobilisation déterminée, pacifique et plurielle.

Ce contre-sommet a été l’occasion de dénoncer une nouvelle fois l’illégitimité d’un sommet du G7 a décider pour le reste du monde. Cette mobilisation a été couverte par plus de 300 médias internationaux.

Retrouver ci-dessous une sélection de retombées presse.

N’hésitez pas à partager ces articles sur les comptes de vos organisations.

Bonne soirée à tou·te·s.

L’équipe communication de la plateforme Alternative G7.

— 

AFP //

« Alors que les chefs d’État sont attendus en fin de journée ce samedi à Biarritz pour le G7, une grande manifestation des opposants au G7 a lieu ce samedi 24 août, en fin de matinée à Hendaye sur la frontière espagnole, à 30 km au sud de Biarritz. »

LA CROIX //

« Les organisateurs ont réussi leur pari de tenir une manifestation "familiale et populaire", mêlant anticapitalistes, écologistes, altermondialistes, quelques dizaines de "gilets jaunes" et des sympathisants basques, avec des ikurriña (le drapeau rouge, vert et blanc du Pays basque) bien en vue. »

« Nous sommes dans un sommet qui vise à dénoncer les politiques portées par les gouvernements face aux dérèglements auxquels nous devons faire face. Les incendies géants de la forêt amazonienne sont abordés dans de nombreux débats, sous l’angle de la crise écologique ou du néolibéralisme autoritaire du président brésilien Bolsonaro, même s’il n’y a pas spécifiquement d’atelier consacré à ce sujet », résume Sébastien Bailleul, un des organisateurs.

L’HUMANITÉ //

« Contre le patriarcat et pour la justice climatique et sociale : le contre-G7 qui s’est conclu ce week-end atteste de la montée en puissance de problématiques devenues incontournables. »

« Afficher, en contraste du « groupe des sept » bunkerisé et hors sol, le visage d’un mouvement social et environnemental divers, ouvert sur les territoires et les alternatives qui s’y développent, c’est le pari réussi du rendez-vous d’Hendaye. »

FRANCE 3 RÉGION //

« Les conférences organisées par la plateforme d’associations qui conteste le G7 ont fait le plein. " On a refusé du monde, c’était plein à craquer " raconte Txetx Etcheverry, à la tête du mouvement né au Pays basque " Bizi !", qui s’inscrit dans la mouvance altermondialiste. L’organisation de la plateforme affiche 5000 participants. »

POLITIS //

« Après trois jours de conférences, d’ateliers, de rencontres, le contre-sommet du G7 a enclenché le mode action avec la traditionnelle manifestation, en ce jour d’ouverture du grand raout à Biarritz des chefs d’État des pays dit les plus industrialisés de la planète – selon la définition de 1975… »

PARIS MATCH //

« Sébastien Bailleul est porte-parole d’Alternatives G7, l’un des deux collectifs (avec « G7 Ez ») à l’initiative du « contre-sommet » organisé pour répondre à la réunion des Sept à Biarritz. A l’issue de la manifestation entre Hendaye et Irun samedi, il dresse le bilan de cinq jours où anticapitalistes et altermondialistes de tous les pays ont refait le monde. »

REPORTERRE //
« Les dirigeants de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se sont réunis du 24 au 26 août, à Biarritz, pour le sommet du G7. Malgré un dispositif policier très imposant, des militants altermondialistes ont organisé des protestations sur la côte basque afin de proposer un contre-modèle. »

RFI

« Au sommet du G7, qui se tiendra du 24 au 26 août à Biarritz, dans le sud-ouest de la France, les ONG répondent, non loin de là, avec « Alternatives G7 ». Une centaine d’organisations ont lancé ce contre-sommet à Hendaye et Irun, des deux côtés de la frontière franco-espagnole, jusqu’au 26 août. Si les dirigeants des pays les plus riches du monde veulent vraiment réduire les inégalités, car c’est le thème de ce sommet du G7 en France, il faut qu’ils changent radicalement de politique, disent-elles. Pour Sébastien Bailleul, délégué général du CRID, un collectif d’associations de solidarité internationale, et porte-parole de la plateforme Alternatives G7, il faut d’abord « lutter contre tous ces leviers qui permettent à de grandes fortunes ou à de grandes multinationales d’aller placer l’argent dans des paradis fiscaux ».

KAIZEN //

« Mis en place par une centaine d’organisations militantes, ce rassemblement altermondialiste organise plus de 70 conférences et ateliers, des marches pacifistes et des actes de désobéissance civile. L’objectif de déconstruire les idéologies dominantes des politiques néolibérales actuelles et de proposer une vitrine d’alternatives pour face aux urgences écologiques et sociales. »

MEDIAPART //

« Deux manifestations d’opposants au G7 se sont déroulées samedi, en marge du sommet. La première, à Hendaye, a réuni 15 000 personnes dans un défilé bon enfant. La seconde, à Bayonne, a tenté de perturber la ville placée sous haute sécurité, sans grand succès. »

20 MINUTES //

« Toute la semaine, la présence des quelque 13.200 policiers et gendarmes français mobilisés, appuyés par l’armée, s’est fait sentir au Pays basque, transformé en camp retranché, et à Biarritz, complètement barricadée. »